Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 22:33

duras-2.jpg

Laure Adler nous propose de passer la semaine

en compagnie de Marguerite Duras dans son émission

"Hors-Champs" sur France-culture

L'émission est programmée chaque soir

du lundi au vendredi de 22h15 à 23h  

Durée moyenne de l'émission 44 minutes

Le site de l'émission ICI

L.Adler.jpg

Pour discuter de Marguerite Duras :

Laure Adler s'entretient avec  Mireille Calle-Gruber, professeur de littérature française et d'ésthétique et écrivain.

avec Christine Angot, écrivain. Claire Denis, cinéaste.....

duras.jpg

Marguerite Duras va bientôt avoir cent ans et « Hors-Champs » lui rend hommage en proposant à cinq amoureux et amoureuses de Duras d'évoquer des fragments de sa vie d'écrivain et aussi, pour certains qui l'ont connue, des épisodes de sa vie et de l'amitié qui les liaient à elle.

Duras va-t-elle rester dans l'histoire de la littérature?

Oui, assurément, tant l'invention et la construction de sa propre langue perdurent à travers le temps. Duras est encore lue par les plus jeunes générations ; sans doute parce qu'elle parle de thèmes universels et parce qu'elle a mis en jeu sa propre vie pour en faire la matière de son écriture.

Toute la semaine, grâce aux analyses et aux témoignages et par la grâce des archives où la voix de Duras ressurgit, sera une tentative de mettre en lumière une oeuvre qui garde encore aujourd'hui, de l'effroi, du mystère, de l'énigme. (extrait du site de France Inter) 

duras-copie-1duras-3.jpg

blog.jpg

Le bureau de Marguerite Duras

Repost 0
3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 23:36

               


Edition Gallimard : collection Folio - 364 pages

Un superbe roman à lire absolument   

Un vieux cheval à bout de fatigue qui n’avancera plus même sous les coups du fouet, des personnages  saturés de désespoir et d’amertume, un bungalow entouré d’un désert d’eau et de sel. Voilà la première scène de « Barrage contre la pacifique » qui donne le ton à ce qui va suivre.  Marguerite Duras s’est inspiré de son enfance et de son adolescence en Indochine pour écrire ce roman en grande partie autobiographique.  


La famille de Marguerite Duras en Indochine (photo extraite de : Les lieux de Marguerite Duras)

L’histoire : Un couple d’instituteurs part pour l’Indochine, comme beaucoup ils veulent tenter l’aventure coloniale, ils rêvent d’une vie meilleure. Le destin va en décider autrement, leur beau rêve va se transformer  en  cauchemar. L’instituteur meurt, sa femme va rester seule avec leurs deux enfants « Suzanne et Joseph ».

A l’époque, les colonies sont un véritable paradis pour ceux qui ont réussi mais c’est l’enfer pour les autres, et cette  mère avec ces deux enfants font parti « des autres » : les  blancs qui n’ont pas réussi, et les asiatiques. Cette population est à la merci des colons qui les exploitent odieusement.

Pour parler de cette histoire coloniale teintée de misère et de folie, il vaut mieux écouter Marguerite Duras qui a répondu à ce sujet aux questions de Michèle Porte rapportées dans le livre : Les lieux de Marguerite Duras aux éditions de minuit.    

Voici quelques extraits :

M. Duras : Au bout de vingt ans de fonctionnariat, de travail, elle (la mère) a acheté un lotissement au Cambodge vers Kampot.

M. Porte : Une concession ?

M. Duras : Ce que l’on appelle une concession, oui. Et on lui a donné, on a vu cette femme arriver seule, sans défenseur, complètement isolée et on lui a collé une terre incultivable. Elle ignorait complètement, qu’il fallait soudoyer les agents du cadastre pour avoir une terre cultivable. On lui a donné une terre, ce n’était pas une terre, c’était une terre envahie par l’eau pendant six mois de l’année. Et elle a mis là-dedans vingt ans d’économie.  Elle a fait construire ce bungalow, elle a semé, elle a repiqué le riz, au bout de trois mois le Pacifique est monté et on a été ruinés. Et elle a failli mourir, elle a déraillé à ce moment-là, elle a fait des crises épileptiformes. Elle a perdu la raison.

(…) Elle s’est révoltée mais la concussion était terrible à ce moment-là et on s’est aperçu que tous les agents, depuis les agents du cadastre jusqu’à l’administrateur général de la colonie, tout le monde touchait de l’argent. C'est-à-dire que les pots de vins étaient répartis sur toute la hiérarchie des fonctionnaires, dont les plaintes tombaient à l’eau, elles finissaient dans les tiroirs. Et elle est morte sans avoir gagné  - oui l’injustice a été accomplie totalement.

Marguerite Duras a fait de son histoire, un roman magnifique, qui a failli obtenir le prix Goncourt,  mais elle recevra ce prix quelques trente ans plus tard pour son livre « l’amant ».

          

La mère de Marguerite Duras                         
(photo extrait de : Les lieux de Marguerite Duras) 
      



Marguerite Duras 
(Photo d'Hélène Bamberger extrait du coffret "Marguerite Duras à Trouville")

Repost 0
15 juin 2007 5 15 /06 /juin /2007 22:23


Les bibliothèques présentent des écrivains.
Les troupes de théâtre jouent des textes d'écrivains
Que se passe t-il quand elles se rencontrent ?

photo-Duras.jpg

 

La bibliothèque devient une scène de théâtre.
les comédiens... 
des bibliothécaires qui racontent des histoires.

 

Le Théâtre-Atelier du Printemps 
vous présente une "lecture spectacle" 
autour de l'oeuvre de Marguerite Duras


Nous avons décidé de programmer
les lectures de Marguerite Duras
dans la bibliothèque à une heure d'affluence,
un mercredi après-midi à 16 heures.
Les comédiens avaient envie de surprendre les lecteurs
en train de choisir leurs livres, lire les journaux....



Pendant 1 heure,
La bibliothèque est devenue une scène de théâtre.
Voici quelques extraits de cette mise en scène.

Alors que le spectacle commence !


Duras----Trouville.jpg


Pour commencer,
une  voix off
La voix de Marguerite Duras qui se raconte :

"Vous savez je ne comprends pas toujours très bien...",
extrait de Marguerite Duras : le ravissement de la parole.


Puis les comédiens sont entrés en scène.....

com--dien-1.jpgcom--dien-4bis.jpg

Jean-Michel Touraine lit des  extraits de "la vie matérielle"

Les photographies : "C'est pendant les déménagements que les photos se perdent. 
Ma mère en a fait entre vingt et vingt-cinq au cours de sa vie et c'est là que 
nos photos de famille se sont perdues".... 

com--dienne-6bis.jpg

com--dienne-7.jpg

Laure Lapeyre lit des extraits de : "Le Vice Consul"

Ce soir à Calcutta, l'ambassadrice Anne-Marie Stretter est près du buffet, elle sourit, elle est en noir, sa robe est à double fourreau de tulle noir, elle tend une coupe de champagne....

autour-de-la-colonne.jpg

François Dieuaide et Laura Manetti lisent des extraits de "La pluie d'été"

La mère : T'es pas un peu en avance pour revenir de l'école Ernesto
La mère : Tu voulais peut-être me dire quelque chose Ernesto, non ?
Ernesto : Non. Si.
La mère : Ca peut arriver quelque chose à dire......

Com--dienne-3.jpgLecture-2.jpg
 

Laura Manetti lit "La voix du Navire Night"

"Dans le Navire Night, c'est la voix qui fait les choses, le désir et le sentiment. La voix c'est plus que la présence du corps. C'est autant que le visage, que le regard, le sourire."...  extrait de La vie matérielle.

Banque-de-pr--t.jpg

 

François Dieuaide s'est installé à la banque de prêt pour nous lire  "Le steak vert"

"Non, je n'ai jamais eu peur de leur déplaire. Alors qu'autour de moi tout le monde a cette peur, 
de leur manquer, moi au contraire je veux leur déplaire, qu'ils sachent qu'on n'est pas tous à leur merci "......
extrait de La vie matérielle.


Com--dienne-escalier-01.jpg

Laure Lapeyre  lit "L'homme Atlantique"

"Je n'ai pas peur, d'aucune chose, d'aucune des choses, 
ni de ces dieux ni de ces espaces 
ni de ces étendues"....






Nous avons beaucoup apprécié

François Dieuaide qui a chanté la chanson "India Song"

Paroles : Marguerite Duras. Musique : Alessio 1965





Chanson-2.jpg

Chanson, 
qui ne veux rien dire 
Toi qui me parles d'elle
Et toi qui me dis tout
O, toi,
Que nous dansions ensemble
Toi qui me parlais d'elle
D'elle qui me parlais d'elle
De son nom oublié
De son corps, de mon corps
De cet amour là
De cet amour mort
Chanson,
De ma terre lointaine
Toi qui me parles d'elle
De son corps effacé
De ses nuits, de nos nuits
De ce désir mort
Chanson,
Toi qui ne veux rien dire
Toi qui me parles d'elle
Et toi qui me dit tout
Et toi qui me dit tout
 

 

 Lecture-Laure-Lapeyre-2.jpg 

Laure Lapeyre lit des extraits de "La vie matérielle"

"Pour eux l'Amant c'est la famille dingue, les promenades, le bac, 
c'est Saïgon by night
et tout le bastringue colonial".....












Duras----Trouville.jpg



Les lectures se sont terminées par la voix off de Marguerite Duras 
qui raconte la façon dont elle se déguisait 
quand elle était à Trouville aux Roches Noires.
Extrait de Marguerite Duras : le ravissement de la parole.



Cette "lecture spectacle"  a été jouée par 
La troupe du "Théâtre-Atelier du Printemps"

Mise en espace par François Dieuaide
avec François Dieuaide, Laura Manetti, Jean-Michel Touraine, Laure Lapeyre.

Lectures extraites de 
La vie matérielle, le Vice Consul, India Song, l'Amant, l'Homme Atlantique, 
Les Mots d'amour, la Pluie d'amour, la Douleur, Yann Andréa Steiner, 
et un extrait du livre de Yann Andréa "cet amour là".

Si vous voulez des renseignements sur La troupe du "Théâtre-Atelier du Printemps"
Vous pouvez leur écrire : theatreduprintemps@wanadoo.fr



Fin-de-l-expo-copie-1.jpg

Le spectacle est fini, l'exposition aussi !

Repost 0
8 juin 2007 5 08 /06 /juin /2007 21:33

Duras----Trouville.jpg


Un des rôles des bibliothèques est de présenter, de faire découvrir 
des écrivains à son public. 

Je vous présente le travail de ma bibliothèque  
autour d'un écrivain : Marguerite Duras.

1ère partie :  la préparation de L'exposition.

photo-Duras.jpg

Le premier travail des bibliothécaires est de collecter le maximum de romans de l'auteur, des biographies, des photos.... Duras-14.jpg  Duras-13.jpg

Ensuite on installe livres et photos dans les vitrines et sur les étagères. 



Duras-2.jpg     L-amante-anglaise.jpg

Vitrine-005.jpg



Vitrine-006.jpg

Un-barrage-contre-le-pacifique.jpg



on prépare des panneaux avec des photos,  des extraits biographiques 
pour  présenter l'auteur au public.






Panneau-2.jpg                  panneau-Duras.jpg



Affiche-01.jpg

Ensuite on fait une affiche.

La suite de cette animation bientôt !!

Repost 0
27 mai 2007 7 27 /05 /mai /2007 18:17


9782707306951.jpg


On peut se poser la question :

Quelle est la différence entre ces 2 livres : "l'amant"  et "l'amant de la Chine du Nord" ?


Il m'a fallu lire ces deux romans et regarder une nouvelle fois le film pour répondre à cette question !

Dans ce roman autobiographique, Marguerite Duras évoque « sa relation interdite » avec un chinois âgé de 36 ans issu d’une riche famille de banquier alors qu’elle n’a que 15 ans et demi. 
Dans cette Indochine des années 20, tout les oppose : la situation sociale et ethnique, la différence d’âge.

Marguerite Duras nous raconte à travers ce roman toute le violence et la douleur de son histoire familiale et la complexité des relations et des coutumes de ce pays colonisé.

Marguerite Duras ose nous livrer une séquence de sa vie qui est celle du passage à l’âge adulte. Elle y conjugue avec beaucoup de finesse, la pudeur et l’impudeur.
Elle nous parle de violence, de honte, et puis aussi de l'argent et du manque d'argent. 
Et bien sur en toile de fond, la découverte de l'érotisme de cette toute jeune fille avec son amant.

Je ne veux rien dévoiler de ce roman, il faut le lire, il est  sublime  ! 

Ce livre a obtenu le prix Goncourt en 1984, il est traduit dans le monde entier.




Lac-du-M--kong.jpg





Après le livre il y a eu le film 

Affiche-du-film.jpg 


L' AMANT 

Un film de Jean-Jacques Annaud d'après le roman de marguerite Duras



L' adaptation d'un roman est souvent une tache difficile mais le film 
de Jean-Jacques Annaud est à ranger du coté des plus belles réussites.
et quelle idée géniale d'avoir confié la narration à Jeanne Moreau, 
Sa voie cassée mais pourtant si sensuelle et si troublante, 
nous raconte l'histoire comme si c'était Duras.......
 
Le-film.jpg



Marguerite Duras renia cette adaptation de son roman. Aussitôt après avoir rompu sa collaboration avec le réalisateur elle réécrivit son roman qui devient : 
L'Amant de la Chine du Nord sorti en 1991.

"Rien ne m'attache au film, c'est un fantasme d'un nommé Annaud"            (Libération, 2 janvier 1992)

Ce film a réalisé 3.156.000 entrées en France.

 

Lac-du-M--kong.jpg



Après le film un nouveau livre

L-Amant-de-la-Chine-du-Nord.jpg



(Gallimard/folio, 1993, 245 pages)

A la suite de l'adaptation de son roman et après la mort du personnage réel Marguerite Duras éprouva le besoin d'écrire une deuxième version de son texte, 
afin de se réapproprier son histoire. 

Dans ce livre Marguerite Duras fait le parallèle entre son livre et le film, c’est un « roman scénario »,  elle  se positionne en spectatrice et nous raconte ce qu’elle voit, elle n’emploie plus le « je » elle écrit :

« La jeune fille, dans le film, dans ce livre ici, on l’appellera l’enfant » pour ceux que cette histoire intéresse, ce livre est  complémentaire mais cette «écriture scénario »  m’a un peu ennuyée,  j’ai préféré le livre « l’Amant ».

 
Dans son livre "La vie matérielle" Marguerite Duras écrit :

"Quand Bernard pivot m'a demandée ce qui m'avait retenue auprès de cet amant chinois, j'ai dit : l'argent. j'aurais pu ajouter : le confort sidérant de l'automobile qui était un véritable salon.......

mais p. 141 on peut lire
: Je crois que l'amour va toujours de pair avec l'amour, on ne peut pas aimer tout seul de son côté, je n'y crois pas à ça, je ne crois pas aux amours désespérés qu'on vit solitairement. Il m'aimait tellement que je devais l'en aimer, il me désirait tellement que je devais l'en désirait. Ce n' est pas possible d'aimer quelqu'un à qui vous ne plaisez pas du tout, que vous ennuyez, totalement, je ne crois pas à ça.
 

duras.jpg

 

Repost 0
13 mai 2007 7 13 /05 /mai /2007 13:52

 l-apr--s-midi-de-monsieur-andesmas.jpg

 

J'ai passé l'aprés-midi avec Monsieur Andesmas !

Monsieur Andesmas est un vieux monsieur, il est assis sur un  fauteuil en osier devant sa maison sur une plate-forme qui surplombe la mer et le village, on sait aussi qu'il y a une forêt, un étang  et que cette maison est isolée. Ce décor fait penser à une scène de théâtre car les personnages vont évoluer uniquement sur cette plate-forme. 

Pendant tout le roman, il sera question de Valérie la fille de Monsieur Andesmas et de Michel Arc qui doit venir faire les travaux pour la future terrasse. Deux personnes vont entrer  en scène et dialoguer à tour de rôle avec Monsieur Andesmas. Il y aura d'abord la fille de Michel Arc, elle vient prévenir Monsieur Andesmas que son père va arriver, et ensuite la  femme de Michel Arc qui vient parler de son mari et de Valérie.

Dans le village il y a une fête et un bal, Valérie et Michel y sont ensemble. Monsieur Andesmas assiste impuissant à la scène qui se joue en face de lui dans le village, il écoute la femme de Michel lui parlait de Valérie.  

On devine qu'un drame est en train de se jouer.

Dans ce livre Marguerite Duras nous évoque avec beaucoup de douceur et de finesse la fin d'une vie,  la fin d'un amour, et  la fin de l'enfance. 

J'ai beaucoup aimé ce livre car il parle avec beaucoup de discrétion et de pudeur, des sentiments qui changent, des sentiments trahis.  Marguerite Duras a su décrire les derniers instants, quand le temps est suspendu,  juste avant  que  "la vérité soit révélée"  et  que "le drame  éclate".      

Ce roman fait  seulement 128 pages, je n'en dévoile donc pas plus pour vous laisser la joie de découvrir ce très beau texte.

Mais si vous voulez en  savoir un peu plus, voici un article très intéressant du club des rats de biblio-net

 

cameras-gif-005.gif

 

Un fim a été tourné d'après ce livre réalisé par Michelle Porte avec Michel Bouquet et Miou-Miou

Il est sorti en salle  le 14 juillet 2004. Je ne l'ai pas vu mais je vais me le procurer rapidement car je suis curieuse de voir cette interprétation.

Fan-mr-andesmas-2.jpg

Et pour terminer un belle photo de Marguerite Duras et de son chat !!!

M.-Duras-et-son-chat.jpg

Photo extraite de la biographie de Laure Adler "Marguerite Duras"  édité chez Gallimard en 1998.

Repost 0

Mes auteurs favoris