Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A la recherche de Maru

Publié le par Nina

 

 51ci9VhkZcL._SL500_AA300_.jpgKumiko Yamamoto / Edition Lirabelle : 2004

 

J'ai choisi cet album parce qu'il est proposé par les Editions Lirabelle avec un coffret contenant les pages du livre sous forme de grandes images pouvant être lues avec un Kamishibaï. 

Qu'est-ce qu'un kamishibaï ?

Le kamishibaï est d'origine japonaise. Ce petit théâtre portatif permet de raconter autrement des histoires aux enfants. On l'appelle ainsi parce que c'est la contraction japonaise des mots kami, le papier et shibaï, le théâtre. Son histoire remonte au XVIe siècle.

Ce sont les moines bouddhistes qui s'en servaient pour convertir la population. Ils pouvaient ainsi raconter l'histoire et montraient en même temps des rouleaux peints qu'ils faisaient défilés dans des cadres en bois.

Le Kamishibaï est une tradition japonaise qui est affilié à l'art de la rue. Il est maintenant de moins en moins utilisé depuis l'arrivée de la télévision.

L'artiste, « le bonhomme Kamishibaï», transporté son théâtre ambulant sur son vélo et il racontait ses histoires dans les rues.

Ce principe de théâtre ambulant est maintenant revenu à la mode grâce au bibliothèque et à toutes les petites structures culturelles qui accueillent des enfants.

kamishibai-2.jpg

 

Son fonctionnement est simple : on installe le support en bois, ouvert (il se compose comme un triptyque) sur une table. Le cadre central sert à faire défiler les illustrations. Le conteur se place derrière et peut lire le texte qui est écrit au dos de chaque illustration et fait glisser ses dernières en temps voulu.

1.JPG

l'image  se glisse dans le kamishibaï,

la partie écrite est placée du côté du conteur.

Chaque image est numérotée pour ne pas perdre le fil !!

22

L'illustration est la partie que regarde la public

3.JPG

DSCN0576.JPG

 

DSCN0579.JPG

Le coffret est composé de 18 illustrations

DSCN0580.JPG

Les enfants peuvent ensuite retrouver de nouveau l'histoire avec le livre.

A la recherche de Naru raconte l'histoire d'une petit garçon qui part à la recherche de son chien sans demander l'autorisation à ses parents et malgré la menace d'un typhon. Cette histoire se termine bien, mais les points forts de ce texte, permettent de montrer aux enfants qu'il est dangereux de sortir sans être accompagné d'un adulte.

DSCN0582.JPG

Photo1269.jpg

Photo1274.jpg

Kamishibai.jpg

Publié dans Littérature japonaise

Partager cet article
Repost0

Corps et âme : l'enfant prodige

Publié le par Nina

corps ame

     Edité chez Gallimard en collection Folio / 682 pages 

 

coeur_72.gif

 

Franck Conroy est un auteur qui me semble peu connu en France, j'ai relevé ce titre en regardant l'émission littéraire "la grande libraire"  : Corps et âme était le coup de coeur d'un libraire, il est devenu le mien!

Un roman que je conseille vivement.....

Claude Rawlings est un gamin des quartiers pauvres de New-York. Sa mère l'enferme à double tour dans leur petit appartement pour aller travailler. Elle est chauffeur de taxi. Claude est un enfant docile, il regarde par le soupirail les pieds des passants, une vision bien restreinte du monde. Mais les journées de Claude s'éclairent le jour où il découvre un autre univers. Dans un recoin de sa chambre, un étrange piano blanc avec un miroir trône là, presque enseveli sous une pile de livres et de partitions. Claude a une véritable attirance pour cet instrument. Il pianote et tente de comprendre comment il fonctionne. Il découvre les sons, se pose des questions en regardant les touches  : Le piano représentait une énigme. Pourquoi y avait-il des touches noires et pourquoi étaient-elles disposées ainsi, par groupes de deux ou trois ? (extrait page 30)

C'est l'école qui va sortir Claude de son isolement, pas le lieu en lui-même, Claude n'aime pas aller en classe, il est trop différent des autres enfants.  Par contre, le chemin de l'école est une source de découvertes qui enchante le petit écolier et surtout la vitrine d'un magasin de musique.  Jusqu'au jour où Claude s'arme de courage et ouvre la porte du magasin. Il ne sait pas encore qu'il vient de franchir un univers qui va transformer sa vie......

Avec ce roman, Franck Conroy met en lumière la musique mais aussi tout le travail des musiciens. Parce que la musique s'est aussi l'histoire des hommes qui la jouent et qui créent son incroyable diversité. La musique est née avec les hommes, elle est le reflet de leur vie, de leur passion et de leur lutte. Franck Conroy nous fait découvrir à travers des portraits de Jazzmen noirs dans le New-York des années 40, leur lutte pour faire accepter leur différence. Ce combat quotidien se superpose à celui  du jeune Claude Rawlings qui va devoir lutter pour devenir un pianiste extrêmement brillant et reconnu. En effet, le milieu de la haute bourgeoisie New-yorkaise  n'apprécie guère les origines pauvres du jeune homme.  En fréquentant les musiciens de jazz, Claude Rawlings se promène dans des univers musicaux différents du sien. Grâce à ses origines modestes et à son amour de la musique,  le jeune musicien n'a pas de préjugés ce qui lui permet de marier les différents courants musicaux et de renforcer sa personnalité artistique. Créer des liens avec la musique est plus facile à Claude Rawlings que de le faire avec les hommes !

Tout au long de ce roman, on rencontre de magnifiques portraits d'hommes et de femmes qui ont tous été malmenés par l'histoire :  la guerre, l'antisémitisme, la ségrégation raciale, sans oublier l'éducation restrictive des femmes. Et aussi des pages sur la musique et les musiciens qui donnent vraiment envie d'écouter toutes ces musiques.

Le livre s'ouvre sur cette citation :

L'héritage qui t'est venu de ton ancêtre. Il te faut l'acquérir pour le mieux posséder. Goethe, Faust

Parce que dans ce livre il est aussi question de l'hérédité.......

images.jpg

Partager cet article
Repost0

Les amants du spoutnik

Publié le par Nina

 

Les amants

Edition 10/18 collection domaine étranger : 2004 / 271 pages

Ce roman reprend les thèmes privilégiés de Haruki Murakami : les histoires d'amours impossibles, la solitude, la littérature, la musique et la complexité de l'âme humaine. K. le narrateur de ce roman ressemble beaucoup à celui de "la ballade de l'impossible" et à Tengo de  "1Q84". K. est un jeune homme calme et solitaire, qui a la passion des livres et de la musique.

Dans ce roman, le narrateur est amoureux de Sumire, une jeune femme originale, un peu paumée qui souhaite devenir écrivain. Sumire considère K. comme son meilleur ami, son confident. Sumire est amoureuse de Miu, une mystérieuse femme d'affaire mariée mais pourtant extrêmement seule et libre. Miu n'est pas amoureuse de Sumire. Ce trio un peu étrange s'articule autour de Sumire. Avec beaucoup de finesse, ce roman nous fait pénétrer dans le monde des émotions, des désirs et des rêves. 

Un jour, Sumire disparaît. Plus aucune nouvelle de la jeune fille. C'est de Grèce que Miu téléphone affolée à K. pour lui annoncer la disparition de Sumire, avec qui elle est en vacances. Les paysages de Grèce décrits par l'auteur permettent au lecteur de s'abandonner plus facilement à la touche fantastique qui va donner une dimension étrange à cette histoire. Haruki Murakami a réussi une proueese : écrire une histoire avec très peu d'éléments. Il nous emmène avec beaucoup de simplicité et de finesse dans les méandres de l'imaginaire pour nous parler de la complexité des relations humaines. 

"je pense que nous vivons dans un monde, ce monde, mais qu'il en existe d'autres tout près. Si vous le désirez vraiment, vous pouvez passer par dessus le mur et entrer dans un autre univers" Haruki Murakami (entretiens)

 

Publié dans Littérature japonaise

Partager cet article
Repost0