Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alice au pays des merveilles

Publié le par Nina

  Lecture commune organisée par le Hérisson lecteur

 

alice-au-pays-des-merveilles-003.jpg9782253089070 1 75

 

Edition Le Livre de Poche / 2009

Illustration originale de Christian Lacroix

 

Alice au pays des merveilles est plus qu'une oeuvre, c'est un mythe. Cette histoire traverse les époques sans prendre une ride. Alice a inspiré et inspire encore de nombreux artistes et ces dernières années on a vu beaucoup d'éditions illustrées par les plus grands illustrateurs jeunesse. Cette oeuvre a influencé la musique, le cinéma, la bande dessinée, le manga, la littérature et même la mode. Ainsi, on peut voir que le couturier Christian Lacroix a inventé une "Alice"  pour les éditions du livre de Poche.  

images 4images-copie-2

J'ai feuilleté beaucoup de livres illustrés d'Alice au pays des merveilles, et J'aime particulièrement la "Alice" de Rebecca Dautremer. Comme beaucoup d'artistes contemporains, Rebecca Dautremer a changé la représentation classique d'Alice, instauré par Disney. Sous son crayon,  Alice est devenue une petite fille brune aux cheveux courts qui évolue dans un monde très poétique, suréaliste et fascinant.

 

images-5.jpg

 

  Rebecca Dautremer

alice_rebecca_dautremer.jpeg

 

L'histoire d'Alice

Tout le monde connait l'histoire de cette petite fille, même sans avoir lu le livre car de nombreuses adapataions cinématograpahiques ont été réalisées et la dernière en date le film de Tim Burton. mais c'est surtout les passages les plus connus qui ont rendu l'oeuvre universelle.

Tim-Burton.jpgLapin.jpg

Images du film de Tim Burton "Alice in wonderland"  2010.

Alors que se passe t'-il dans cette histoire de si extraordinaire ?

Sous un arbre, Alice s'ennuie auprès de sa soeur occupée à lire. Elle voit un lapin blanc qui regarde sa montre à gousset en disant " oh là là ! ho là là ! je vais être en retard ! " et l'intrépide petite Alice se lève d'un bond et part à la poursuite de ce curieux animal jusque dans son terrier.

Et c'est ainsi que l'on va suivre les aventures les plus rocambolesques et les plus absurdes de la littérature jeunesse !

Alice va suivre le lapin jusque dans son terrier et tomber dans un puit sans fond qui va l'emmener dans un monde imaginaire et farfelu. Alice va vivre des aventures étranges, voire cauchemardesques à chaque étape de son voyage. Avec un bon sens de la répartie et beaucoup d'humour et de courage, Alice va s'adapter et se sortir de chaque situation nouvelle.

Lewis Carroll fait de son héroïne une petite fille intrépide, curieuse et indépendante, qui va vaincre chaque situation périlleuse sans l'aide de personne. Alice au pays des merveilles est une oeuvre résolument moderne si on la compare à l'époque victorienne où est écrit ce roman.

9782877670104FS.gifPour pénétrer dans le jardin extraordinaire  qu'elle entrevoit  par une petite porte, Alice va devoir boire une potion et manger un gâteau qui vont la rendre tour à tour minuscule ou gigantesque.

Alice Bois moi

Après avoir manqué de se noyer dans ses propres larmes, Alice arrive dans un monde étrange celui du non-sens. Cet univers complètement loufoque est gouverné par une reine de coeur sanguinaire. On y découvre une foule de personnages et d'animaux bizarres. Il y a un ver à soie qui donne des conseils, un chat au sourire enigmatique qui apparait et disparait mystérieusement.... Mais la situation la plus délirante est bien celle de la rencontre avec le chapelier fou ! Du délire extrême ! un véritable bonheur à lire, qui a été bien sur magnifiquement illustré mais aussi interprété par Johnny Deep dan le film de Tim Burton.

index-copie-1.jpgchapelier fou 1

La devinette du chapelier fou :

Quelle différence y a-t-il entre un corbeau et un bureau ? 

Toutes les aventures ont une fin et celle d'Alice se termine sous une pluie de cartes qui tombent sur elle. Mais à son réveil, les cartes ne sont plus que de simples feuilles qui tombent de l'arbre sous lequel elle était endormie !

pop-up-book-1.jpeg

La fin de l'histoire d'Alice au pays des merveilles

dans le pop-up

de Benjamin lacombe : il était une fois.

Ce conte n'a pas qu'intéressé les artistes, beaucoup de psychanalistes, d'intellectuels ont analysé cette oeuvre, car elle est aussi très symbolique. Jacques Lacan l'a beaucoup commentée dans ses cours et Gilles Deleuze s'est beaucoup intéressé à la "construction du sens dans un jeu paradoxal entre sens et nons-sens" 

Alice au pays des merveilles est l'hisoire la plus emmêlée de la littérature jeunesse ! 

images 6images 1

Les liens pour lire les différentes critiques de cette lecture commune : Milly

Aline, l'Ogresse de Paris.

Publié dans Littérature jeunesse

Partager cet article
Repost0

Véronèse le triomphe de la couleur

Publié le par Nina

 

masse critique

 

Veronese--2-.jpg

Anne Sophie Moliné

Editions A'Propos : 63 pages / 2009

 

 

Les éditions A'Propos propose un collection ambitieuse : présenter un peintre à la fois dans son contexte historique, familial et social mais aussi artistique de l'époque.  

Ceci est bien entendu indispensable pour bien comprendre l'oeuvre d'un peintre mais en seulement 63 pages, c'est un pari plutôt pertinent !

 Et bien le pari est tenu car j'ai été stupéfaite par la qualité de ce "petit" documentaire. Un format pratique, un beau papier, des reproductions lumineuses, des explications claires classées par thèmes et très bien réparties dans le livre. Il est  évident aussi que de parler d'un peintre sans voir ses peintures est difficile, et là encore ce livre présente beaucoup d' oeuvres de Véronèse avec beaucoup de précision malgré le petit format de ce livre.

veronese-002.jpg

 

Grâce à la rubrique "arrêt sur image" qui présente l'analyse d'une oeuvre.

On peut avoir une description détaillée de certains tableaux comme : "Le triomphe de Mardochée" (1555-1556), "Giustiniani avec son fils cadet et sa nourrice" (1560-1561), "Le triomphe de Venise" (1579-1582).

La rubrique "Approfondir" comme son nom l'indique va plus loin dans le détail et nous invite à une analyse plus sérieuse de l'oeuvre.

Paolo Caliari dit Véronèse est un peintre italien qui a vécu de 1528 à 1553. Cet  artiste est un véritable génie de la peinture car il fut célèbre dès l'âge de 25 ans. A une époque de grands bouleversements artistiques, Véronèse s'est imposé avec un style résolument moderne et a inventé un nouveau courant "le maniérisme". "Véronèse fut l'inventeur d'une nouvelle manière (...) il y a dans sa peinture une facilité inimaginable et une touche qui charme" Francesco Algarotti, essai sur la peinture, 1762 (Extrait de la page 19).Véronèse utilise des couleurs très vives, très vite son style le rend différent des peintres de son époque. C'est à Venise que son style sera reconnu et il deviendra l'égal du peintre Titien.

Une bibliographie est proposée à la fin du livre et une liste des principaux musées en Europe et dans le monde où l'ont peut admirer ses oeuvres. En France en dehors du Louvre, il y a des villes comme Caen, Strasbourg, Lyon, Marseille........ qui possèdent des oeuvres du peintre.

véronèse 003

Cette collection est remarquablement bien conçue, elle offre vraiment une possibilité de connaître les différents aspects de l'oeuvre d'un peintre rapidement. On peut lire ce livre d'une façon linéaire mais aussi l'ouvrir au chapitre que l'on désire. Le format de poche permet de l'emmener facilement par exemple dans un musée.

Cette collection présente d'autres peintres comme : Gauguin, Monet, Bonnard, Le Douanier Rousseau........

Je remercie  les éditions A'Propos et Babelio qui m'ont fait connaître cette collection.

Pour finir quelques titres tentants !

Monet-et-Londres.jpg9782841863105index.jpg

Publié dans Histoires de peintres

Partager cet article
Repost0

Sunset Park

Publié le par Nina

sunset-park.jpg

Actes Sud / 2011

 

Sunset Park est un roman social, il symbolise notre époque. Même si c'est de l'Amérique qu'il est question, il me semble que l'on peut retrouver ces problèmes de société dans tous les pays actuellement.

Le personnage principal "Miles" donne le ton d'entrée de jeu, il prend en photo les maisons vidées de leurs occupants à cause de la crise des subprimes. L'Amérique est en crise, l'argent est dans les mains des spéculateurs et on se débrouille comme on peut pour garder un peu diginité.

Crise du logement, crise de couple, crise familiale, crise sociale : le monde est en crise. Les personnages de ce roman se débattent, trouvent des idées pour vivre autrement. Paul Auster nous donne ainsi des exemples de vies dans ce pays où le rêve américain est devenu un cauchemar. Le roman prend de l'ampleur, quand Miles rencontre des problèmes graves dans sa vie, et s'en va rejoindre son ami Bing pour vivre dans un squatte avec Alice et Ellen. Cette maison abandonnée va leur donner un peu de temps pour refaire surface. Ces personnages sont en situation de repli, ils n'ont pas d'argent mais il ont aussi tous des failles, des traumatismes liés à leur passé. Ces secrets bien gardés au fond d'eux, montrent à quel point, ne pas montrer, ne pas dire les problèmes, par peur des réactions est bien plus destructeurs que d'en parler.

Paul Auster aborde tous les sujets sociaux qui traversent notre vie actuelle avec beaucoup de justesse : les projets professionnels qui deviennent compliqués à mettre en place, les études de plus en plus longues pour fuir le chômage, l'identité sexuelle, la vie de couple, le divorce, les familles recomposées......

J'ai par contre lu un peu en diagonale les pages qui parlent de Base-Ball ! Paul Auster rend  hommage à la littérature et pour cela parle des écrivains tout le long de son roman, il fait aussi passer des messages d'alerte au sujet des petites maisons d'éditions qui ne peuvent plus prendre de risque comme avant pour éditer certains livres à faible tirage. 

Paul Auster en profite aussi pour mettre en avant le P.E.N (ne pas confondre !) qui est un organisme qui prend la défense des écrivains emprisonnés qui n'ont plus le droit d'écrire et de publier. Je ne connaissais pas cet organisme, il mérite d'être un peu plus connu.

 

J'ai aimé cette histoire qui est une sorte de constat d'une époque qui se termine. Les personnages sont profondemment  attachants, et j'ai vraiment apprécié le style, un vrai régal. Paul Auster alterne les points de vue des personnages ce qui donnent une vision plus élargie des situations évoquées. Il y a des effets de style un peu complexes et très littéraires qui sont un vrai bonheur ! Par contre à un moment, Paul Auster utilise le "tu" pour raconter, heureusement ce n'est que pendant quelques pages, je crois que je ne serais pas capable de lire un roman qui utilise le "tu" en permanence.

disparition-de-hubert-nyssen-fondateur-des-editions-actes-s

Je publie la chronique de ce roman aujourd'hui 12 décembre, en hommage à Hubert Nyssen le fondateur d'Actes Sud qui nous a quittés le 12 novembre 2011. C'est  Denis, qui a eu cette belle idée : le 12 de chaque mois on peut publier un roman d'Actes Sud et ceci pendant un an en souvenir de cet amoureux des livres. .  

 

Partager cet article
Repost0

Les romans présentés pendant la battle...

Publié le par Nina

logo montreuil

 

J'ai trouvé intéressant de voir le choix de livres présentés par les jeunes participants à la battle.

Voici les titres et le résumé des romans. Une liste éclectique et de très grande qualité.

Terrienne.jpg

 

Terrienne / Jean-Claude Mourlevat : Edition Gallimard Jeunesse - 2011

Résumé :

Tout commence sur une route de campagne...
Après avoir reçu un message de sa soeur, disparue depuis un an, Anne se lance à sa recherche et... passe de " l'autre côté ". Elle se retrouve dans un monde parallèle, un ailleurs dépourvu d'humanité, mais où elle rencontrera cependant des alliés inoubliables. Pour arracher sa soeur à ce monde terrifiant, Anne ira jusqu'au bout, au péril de sa vie. Et se découvrira elle-même : Terrienne. Vous ne respirerez plus jamais de la même manière

 

imagesLe world Shaker / Richard Harland : Edition Hélium - 2010

Résumé :

Un roman « steampunk » épique, sur lequel souffle le vent rebelle d un premier amour.
1995, dans une autre Histoire. Colbert « Col » Porpentine, seize ans, est grisé par la nouvelle qui vient d'être solennellement annoncée : à sa majorité, il sera appelé à succéder à son grand-père, Sir Mormus, aux commandes du Worldshaker, le gigantesque navire-monde sur lequel il vit depuis toujours et qui parcourt terres comme mers.

L-atlas-d-emeraude.jpg

L'atlas d'Emeraude / John Stephen : Milan - 2011

Résumé :

La petite fille fut tirée de son sommeil. Sa mère se penchait au-dessus d'elle. Kate, lui disait-elle d'une voix basse et pressante, écoute-moi bien. J'ai besoin que tu fasses quelque chose pour moi. J'ai besoin que tu t'occupes de ton frère et de ta soeur. Tu comprends ? Il faut que tu t'occupes de Michael et d'Emma. Qu'est-ce... Je n'ai pas le temps de t'expliquer. Promets-moi que tu veilleras sur eux. Mais... Oh, Kate, je t'en prie ! Promets-le-moi ! Je... je te le promets. C'était Noël.

Papillons-noirs.jpgPapillons noirs / Claire Mazard : Editions Oskar jeunesse - 2009

Résumé :

Vanessa et Jennifer, seize ans, sont amies. Vanessa a été repérée par une agence de mode. Elle a rendez-vous avec la directrice de cette agence, Maud Combes. Mais depuis quelque temps, elle reçoit des lettres menaçantes, découpées en forme de papillon de nuit sur lesquelles est inscrit le message suivant :
"TU ES BELLE ; TU ES JEUNE ; TU VAS MOURIR... ASSASSINÉE" Elle reçoit ce même message par SMS sur son portable. En se rendant au rendez-vous, elle sent qu'elle est suivie. Son portable sonne et une voix lui dit " Tu vas mourir assassinée, Vanessa". Le lendemain, le corps de la directrice de l'Agence Maud'elle est découvert sans vie, une jeune fille inconnue a été assommée et est transportée à l'hôpital dans un coma profond et surtout Vanessa a disparu...

le-journal-d-un-degonfle.jpg

Journal de bord d'un dégonflé / Jeff Kiney : Seuil - 2009

Résumé :

Greg a 12 ans, un grand frère musicien qui lui fait des blagues, un petit frère qui le colle sans cesse, un copain au collège qu'il supporte - histoire de ne pas être seul -, des problèmes avec les filles de sa classe qui pouffent à longueur de journée, des parents qui ne comprennent jamais rien à ce qu'il demande... Alors quand sa mère lui offre un journal pour qu'il écrive dedans ce qu'il ressent, Greg le rebaptise en carnet de bord (hors de question de mettre des "Cher journal" par-ci et des "Cher journal" par-là).? Au moins, quand il sera célèbre, il pourra distribuer son carnet aux journalistes, plutôt que de répondre à leurs questions idiotes ! En attendant, Greg va à l'école et doit côtoyer des garçons plus grands, plus forts... voire même qui se rasent déjà !?Comment trouver sa place sans trop se faire remarquer ??Comment épater les filles ? Comment se faire respecter ? Greg nous livre ses secrets et ses pensées au fil de son année scolaire.Greg Heffley, l'anti-héros qui va vite en devenir un !

Sarah.jpg

Elle s'appelait Sarah / Tatiana de Rosnay : Le livre de poche - 2008

Résumé :

Paris, juillet 1942 : Sarah, une fillette de dix ans qui porte l'étoile jaune, est arrêtée avec ses parents par la police française, au milieu de la nuit. Paniquée, elle met son petit frère à l'abri en lui promettant de revenir le libérer dès que possible. Paris, mai 2002 : Julia Jarmond, une journaliste américaine mariée à un Français, doit couvrir la commémoration de la rafle du Vél d'Hiv. Soixante ans après, son chemin va croiser celui de Sarah, et sa vie changer à jamais. Elle s'appelait Sarah, c'est l'histoire de deux familles que lie un terrible secret, c'est aussi l'évocation d'une des pages les plus sombres de l'Occupation. Un roman bouleversant sur la culpabilité et le devoir de mémoire, qui connaît un succès international, avec des traductions dans vingt pays.
Ce livre a obtenu le prix Chronos 2008, catégorie Lycéens, vingt ans et plus.

des-etoiles-au-plafond.jpg

Des étoiles au plafond / Johana Thydell : Edition Thierry Magnier - 2010

Résumé :

Tout allait bien pour Jenna, quand sa mère est tombée malade.
Et franchement gérer le quotidien, les courses, les repas, le ménage, ça n'a rien de drôle. Heureusement il y a Susanna, sa meilleure amie, celle avec qui elle peut fantasmer sur Sakki et partager sa haine pour sa voisine Pénélope, pourtant adulée par tous au collège. Chaque jour, la santé de sa mère se dégrade, Jenna grandit, change, elle comprend que la grande liberté de Pénélope cache quelque chose.
Comment rester insensible à l'histoire de cette toute jeune fille qui continue sa vie de pré-ado en affrontant un chagrin trop grand ? Premier roman d'une jeune auteure suédoise, traduit en dix-sept langues, joué au théâtre et adapté en long métrage.

C'est donc Sara qui repart avec un lot de livres. Sa critique du livre"Des étoiles au plafond" a conquis le jury et le public. 

Photo0760.jpg

Michel Abescat répond aux questions de Sara sur son métier de journaliste, sa façon de voir la critique littéraire, ses réflexions sur les blogs littéraires....  ICI

Publié dans Revue de presse

Partager cet article
Repost0