Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 23:43

challengeBlogoclub-copie-1.jpg

 

9782253115847

 

Edition de Fallois 1960 / 346 pages ou Edtion de poche

 

La beauté de ce livre c'est son héroïne Scout, cette adorable petite fille avec qui l'on découvre ,  à la hauteur de ses six ans, sa vie dans  sa communauté  pendant les années 30 à Maycomb, une petite ville de l'Alabama, en pleine crise économique.

Cette adorable gosse, espiègle et pétillante d'intelligence, s'appelle Jean Louise, « Scout » pour les intimes.  Elle  a un frère ainé qu'elle suit toute la journée et avec qui elle fait les quatre cent coups. Orphelins de mère, c'est le père Atticus Finch, un notable descendant d'une vieille famille du sud qui s'occupe de leur éducation. Il va tenter d'inculquer ses valeurs de paix et de tolérance à ses enfants, dans un pays où ces belles valeurs humaines sont perverties par l'extrême pauvreté, le racisme entre noirs et blancs, l'impact de la religion et ses préjugés... C'est aussi un homme très occupé par son métier d'avocat. Alors, pour veiller sur les deux « garnements » il y a Calpurnia, la domestique noire qui fait office de mère de substitution

La vie des deux enfants se partage entre l'école où Scout s'ennuie parce qu'elle sait déjà lire. Dans cette classe, elle côtoie sans difficulté aucune des élèves d'une grande disparité sociale qui sont obligés de s'assoir sur les bancs de l'école face à une institutrice dépassée par l'extrême pauvreté de certains enfants. L'apprentissage de la vie est rapide pour ces deux gamins, il y a les injustices vécues à l'école, mais aussi le mystère autour d'un étrange voisin "Boo Radley" qui accapare leur énergie débordante d'imagination, et puis aussi la neige qui va faire une maigre apparition, l'incendie de la maison de la voisine avec cette étrange couverture qui va arriver sur les épaules de Scout alors qu'elle grelottait devant le spectacle des flammes, la tante Alexandra qui vient s'installer chez eux... Le quotidien des deux enfants pourrait continuer comme ça tranquillement mais la gravité de la vie va les surprendre plus vite que prévu sous la forme d'un procès que leur père doit plaider et où les grandes valeurs de tolérance, de respect et de non-racisme vont être bafouées. 

Je n'en raconte pas plus pour ne pas dévoiler toute l'histoire car ce roman fourmille encore de milliers de choses formidables. 

 

Mon avis : J'ai adoré !! Je savais que ce roman était remarquable pour l'avoir entendu souvent mais je n'avais pas pris le temps de le lire, alors c'est chose faite et bien faite !!! J'ai aimé la manière dont ce roman retranscrit à merveille le monde de l''enfance et sa projection sur le monde des adultes.

 

J'ai trouvé sur Internet des informations intéressantes sur ce roman :

« Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur » est l'unique roman écrit par son auteur « Harper Lee ».

Ce roman a été écrit en 1937 mais il est publié en 1960 et reçoit le prix Pulitzer en 1961, 100 ans après l'abolition de l'esclavage aux États-Unis. Il est considéré comme un Livre-phénomène mais aussi comme un livre fondateur de la littérature américaine. 

Incroyable !

Ce livre est toujours d'actualité, surtout aux États-Unis, où il est souvent victime d'attaque pour son retrait du programme scolaire des lycéens. 

Pour les cinéphiles :

En 1962, « Ne Tirez pas sur l'oiseau moqueur » a fait l'objet d'une adaptation cinématographique, intitulée « Du silence et des ombres » avec Grégory peck en Atticus Finch, Robert Duvall et « Boo » Radley.

Ce film a été couronné de trois oscars.

l_00042711.jpg

 

Pour lire tous les avis du blogoclub, il faut rendre visite à Sylire notre fidèle organisatrice.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Luna 04/07/2011 09:37



Je viens tout juste de termier Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur et c'est définitivement une très belle découverte. Ce livre m'a vraiment émue.


C'est assez étonnant de voir des gens se faire mettre de côté comme ça, parce qu'ils ont une mentalité qu'on qualifierait de "normale" de nos jours... De voir Scout et Jem qui ne comprennent pas
vraiment ce qui se passe jusqu'au procès clairement joué d'avance... 


J'ai beaucoup aimé ce livre, je comprends mieux pourquoi il est l'une des références de la littérature américaine, il le mérite, c'est certain :)


 


Si ça t'intéresse, je viens de publier mon avis sur mon blog...


Joli article, je reviendrais ;)


Bonne continuation !!



Nina 17/07/2011 22:17



Oui c'est vraiment un livre majeur, il est le reflet d'une époque pas si loin que ça et ça fait vraiment frissonner de voir un tel racisme. Je vais de ce pas lire ton article.



silvi 03/01/2011 19:12



j'ai beaucoup aimé ce roman et j'aimerai bien voir ce film...



Nina 03/01/2011 20:20



Moi aussi j'ai envie de voir le film je l'ai réservé à ma médiathèque, je l'attends.



Constance 18/12/2010 19:40



Un grand souvenir de lecture, une maîtrise des personnages et de la construction qui ne verse jamais dans le larmoyant malgré le thème.


 



Nina 18/12/2010 19:55



Oui en effet ce n'est jamais larmoyant puisque c'est vu à travers les yeux d'une enfant qui est malgré tous les évènements qui se passent autour d'elle une enfant heureuse. Pour moi aussi ce
livre restera un grand moment de lecture.



Anis (La librivore) 15/12/2010 19:33



Je suis contente que tu aies aimé toi aussi ce superbe roman. J'ai trouvé les personnages très forts. J'ai adoré ce livre et je le relirai certainement. Merci pour ta participation au challenge
de "Litterature au féminin". Bonnes fêtes de fin d'année et bonnes vacances si elles arrivent pour toi aussi.



Nina 17/12/2010 21:53



J'ai adoré ce livre et j'attends de voir le DVD que j'ai réservé à la médiathèque. Oui je vais m'occuper de mon challenge un peu plus sérieusement, car je suis en vacances demain soir et j'ai
décidé de travailler un peu sur mon blog et lire.... Je te souhaite de bonnes fêtes de fon d'année à toi aussi et bonnes vacances à toi aussi.



myletine 06/12/2010 21:51



C'est un livre que j'ai vraiment aimé et le conseille beaucoup autour de moi.


Il est souvent étudier en france dans les sections anglophones des lycées.



Nina 07/12/2010 10:08



J'ai adoré ce livre je crois que mon article est trop léger, je l'ai écrit vite tant en retard à cause d'un virus grippal qui m'a clouée un peu au lit mais les personnages de ce roman sont
magnifiques, surtout Scout et Atticus, Un grand moment de lecture et de réflexion.....



Mes auteurs favoris