Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 23:29

challenge

 

2011-02-20 livre fin

écrit par Emily Brontë

Coffret édité par les éditions LGF : édition 2009 / 413 pages

 

Ces  coffrets qui contiennent un livre et un marque-page

sont de beaux petits cadeaux pour les amoureux des livres.

une belle initiative de cette maison d'édition

que l'on trouve le plus souvent en librairie à Noël.

Sur le marque-page on peut lire une phrase du roman :

marque-page-001.jpg

Aussi ne saura-t-il jamis comme je l'aime : et cela, non parce qu'il est beau, Nelly, mais parce qu'il est plus moi-même que je ne le suis  : Emily Brontë

Les Hauts de Hurlevent : d’autres traductions françaises du titre existent :

Haute Plaine, Hurlevent, Les Hauteurs tourmentées, Hurlevent des Monts,  Les Hauts des tempêtes etc.)

Titre original : Wuthering Heights est l’unique roman d'Emily Brontë, publié pour la première fois en 1847 sous le   pseudonyme d’Ellis Bell. Il est cité par William Somerset Maugham en 1954 dans son essai Ten Novels and their authors (Dix romans et leurs auteurs) parmi les dix plus grands romans. (Source Wikipedia)

Ce roman choque certains lecteurs de l’époque, notamment par le manque de respect pour les conventions morales, ainsi que par la noirceur de ses personnages et des situations. Il intrigue la critique qui, si elle n’est pas toujours hostile, n’en reste pas moins décontenancée devant la violence de certaines scènes. (Source Wikipedia)

Les hauts de hurleventCe roman  : un trésor trouvé par hasard dans un vide grenier !!

 traduction nouvelle et intégrale de Gaston Baccara

aux éditions "La Boétie" 1947 : 406 pages

 

Les hauts de hurlevent est bien  le roman d'amour le plus noir

de la littérature romantique du 19ème siècle. 

mais le plus extraordinaire dans cette histoire,

c'est l'incroyable personnalité de son l'auteur. 

 

Emilybronte_retouche.jpg

 

Pour une information complète de l'auteur : ICI

Emily Jane Brontë est né le 30 juillet 1818 à Thornton, elle vécu et mourut le 19 décembre 1848 à Haworth.  Poétesse et romancière britanique, sœur de Charlotte Brontë et d'Anne Brontë  elle a écrit son unique roman :  Les Hauts de Hurlevent (Wuthering Heights) qui est  son unique roman. Il  est considéré comme un classique de la littérature anglaise. 

Emily Brontë écrivit par ailleurs de nombreux poèmes de grande qualité, dont une part importante a été écrite dans le cadre du cycle de Gondal (monde imaginaire et littéraire créait par les enfants Brontë). (Source Wikipedia)

 

Remarquable pour la densité de son écriture et pour un romantisme très personnel influencé par le romantisme allemand, ce roman a souvent été comparé à une tragédie grecque ou shakespearienne pour son intensité. Mais la construction innovatrice du roman rend perplexes les critiques et la véritable reconnaissance sera tardive. Le génie d'Emily Brontë ne sera clairement reconnu qu'à partir de la fin du XIXe siècle.(Source Wikipedia)

 

Emily Brontë nous démontre avec ce roman que la force de l'imagination, et sa très grande culture littéraire ont permis  de  dépasser toutes les expériences de la vie et créer un chef d'oeuvre littéraire mondialement connu.

 

64-au-revoir.jpg

La lande autour de Haworth-village

Photo extraite du blog de Louise Sanfaçon une véritable passionnée de l'histoire des soeurs Brontë, je vous invite à visiter le blog  ICI

 

Les hauts de Hurlevent  

Les hauts de Hurlevent un domaine isolé et battu par les vents du nord mais merveilleusement fleuri par la  lande de bruyère.  Le maitre du domaine, Mr Earnshaw rentre de voyage en pensant peut-être qu'il a fait une bonne action en sauvant de la misère le petit garçon abandonné qu'il ramène chez lui. Pas de psy à l'époque pour expliquer que ce beau geste ne peut pas être compris de la même manière par ses enfants. Catherine et Hindley  vont rejeter avec violence le jeune orphelin qui se nomme Heatcliff.

Ils ne se doutent pas que le domaine de Hurlevent va être associé à ce prénom : Heatcliff . Et qu'il va résonner d'une façon bien lugubre sur toute le comté. 

Pour le moment Heatcliff n'a que six ans, et son intégration dans sa nouvelle famille va se faire grâce à  Cathy  qui va oublier sa rancoeur. Le jeune orphelin va devenir son complice et son partenaire de jeu. Leur personnalité se complètent à merveille.  ils  sont tous les deux épris de liberté toujours à la recherche d'aventures extraordinaires au milieu de la lande.

Le malheur va s'abattre sur le domaine à la mort de Mr Earnshaw. Hindley va devenir le maitre des lieux. Il va surtout pouvoir montrer sa jalousie au grand jour à Heatcliff. C'est la fin de l'insouciance pour Cathy et Heatcliff qui vont devoir lutter pour éviter les coups et les colères du nouveau maitre.

Tout se dégrade au domaine de Hurlevent mais le lien entre Cathy et Heatcliff se renforce chaque jour, les deux enfants s'aiment. Pourtant,  Heatcliff va apprendre que Cathy le considère malgré tout comme un être d'une classe inférieure et qu'elle ne se mariera jamais avec lui. 

La cruauté de ce verdict va rendre Heatcliff fou de douleur. Sa vengeance sera terrible. Heatcliff privé de son amour va devenir  un homme sauvage et cruel. 

La fin du roman laisse heureusement pointé une lueur d'espoir.

L'histoire dit aussi l'on peut voir dans la lande de bruyère les fantômes de Cathy et de Heatcliff réunis enfin et pour toujours.

4092035673_cd398ecd64_o.jpg

 

Pour plus d'informations sur le roman ICI

Et pour une visite de la maison des soeurs Brontë et du village Haworth le blog de Louis Sanfaçon ICI

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lune 27/02/2011 19:05



Oh! ce livre, la voix de Kate Bush résonne toujours à mes oreilles... L'exemplaire de ma mère était titré "Les hauteurs battues des vents". Finalement le titre anglais me plaît mieux. Aller dans
le yorshire doit être très émouvant.



Nina 01/03/2011 07:22



En effet ce titre est lui aussi très évocateur de ce lieu mytique. J'aimerais bien faire ce voyage.



fidji broustet 26/02/2011 00:14



Je ne sais plus combien de fois j'ai lu ce livre... mais je me souviens des heures que j'ai passé sur la Lande, là bas près du petit presbytère ou véccurent les soeurs Brontê... Il ne manquait
plus que Catherine et Heathcliff...quoi que, je les retrouvais le soir dans le cottage lorsque pour la enième fois je parcourais ces pages... Il y avait le vent, la bruyère, les moutons, les
chevaux et même la pluie... et les babioles pour touristes dans les boutiques du vilage... Je ne pouvais passer là sans laisser cette pensée qui de l'évoquer me fait encore frissonner...


Fidji



Nina 27/02/2011 18:27



Je te remercie pour ce maginfique commentaire qui me donne vraiment envie d'aller visiter ce petit presbytère. Merci vraiment.



sophie57 24/02/2011 18:56



merci Nina d'avoir signalé cette édition Poche qui a l'air bien séduisante...j'aime bien ce roman, même s'il ne vaut pas pour moi le chef d'oeuvre de Charlotte sa soeur:Jane EYRE.Mais dis
donc , quelle famille!



Nina 27/02/2011 18:38



Oui quelle famille et quelle destinée, quand on parle de solitude, d'isolement et bien elles ont su en faire quelque chose de grandiose.  une belle leçon de vie pour les internautes que nous
sommes !!!!



Anis 24/02/2011 11:11



Encore une fois, j'ai lu ton billet avec grand plaisir. J'ai lu ce roman autrefois mais j'en garde peu de souvenir. Je te remercie de ta participation car c'est un vrai plaisir pour moi de lire
tes avis.



Nina 27/02/2011 18:34



Je te remercie pour ce compliment, moi aussi je l'avais lu jeune j'étais ado, je n'avai spas tout compris mais cette relecture m'a donnée envie de lire une biographie que j'ai emprunté dans une
médiathèque.



sylire 21/02/2011 22:34



Oui, très beau ton billet et j'ai ce livre dans ma PAL, dans la belle collection du livre de poche. J'attends le bon moment pour le relire (je l'ai lu ado).



Nina 23/02/2011 20:51



Merci, mais c'est vrai que l'univers des soeurs Brontë m'a donnée envie de s'attarder dans leur histoire hors du commun.



Mes auteurs favoris