Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

7 août 2011 7 07 /08 /août /2011 18:56

 

 

Les chutes Oates

 

Editions Seuil : collection Points / 2006 : 551 pages

Ce roman a reçu le prix Fémina étranger en 2005

 

coeur_72.gif

 

 

"Les chutes" est un roman que j'ai trouvé fascinant, j'avais lu « nous étions les Mulvaney » qui m'avait de la même manière impressionnée. Cette écrivaine a un réel talent pour emmener chacun de ses personnages jusqu'au fond de lui-même, au bout de ses limites. Joyce Carol Oates dissèque sous nos yeux chacune des personnalités de ce roman, elle ôte peu à peu toutes les couches qui font d'eux des êtres sociables, modelés par une éducation, un milieu social, un environnement... pour les mettre à nu. On découvre ainsi leur vrai visage, la nature même de leur caractère, de leur force et de leur fragilité.

Le 12 juin 1950, Ariah Littrell qui est une femme à l'existence plutôt banale va devenir en une nuit « la veuve blanche des chutes ». Son mari, le très sérieux révérend Gilbert Erskine traumatisé par sa nuit de noce s'est suicidé en se jetant dans les chutes du Niagara. Ariah, jeune femme timide et effacée va chercher son mari pendant sept jours et devenir une figure mythique des chutes du Niagara et fasciner un homme que tout lui oppose. Dirk Burnaby est un brillant avocat mais aussi un homme séduisant qui ne compte plus les conquêtes féminines. Ariah est à l'opposé de toutes les femmes que Dirk a l'habitude de fréquenter et pourtant il en tombe follement amoureux et c'est elle qui va devenir sa femme. Ariah va découvrir l'amour, la sécurité d'un foyer et la vie de famille. On pourrait croire à un happy end, mais les chutes sont là avec leurs histoires d'un autre temps : vieilles légendes indiennes, sacrifices humains, apparitions de la vierge, suicides, funambule. Mais aussi leurs histoires actuelles : veuve blanche, mystérieuse femme en noir, tourisme et industrialisation à outrance.

Les chutes ont-elles le pouvoir de rendre riche, de rendre fou, les gens qui les approchent ? Est-ce une malédiction qui s'est réellement abattue sur la famille Burnaby ? Ou est-ce le pouvoir de l'argent qui peut à lui seul tout détruire sur son passage ?

Avec ce roman, Joyce Carol Oates fait une analyse très fine de la société américaine et dénonce le fonctionnement d'une justice au service du pouvoir et de l'argent.

Un roman très dense, foisonnant, intelligent et superbement bien écrit : un excellent roman de vacances car il nous entraîne à lire tard dans la nuit.

Niagara-Falls.jpg

En 1900, à la consternation de ses habitants et des promoteurs d'une industrie touristique florissante, Niagara Falles avait acquis la réputation de "paradis du suicide". "Extrait de la page de garde de "les chutes".


Partager cet article

Repost 0

commentaires

dasola 06/03/2013 18:37


Bonsoir Nina, j'ai beaucoup aimé ce roman foisonnant mais j'ai été gênée par le personnage d'Ariah que j'ai trouvé insupportable voire antipathique. Elle aurait tout pour être heureuse avec un
mari patient (oh combien) et ses enfants. Bonne soirée.

Nina 25/03/2013 10:32



Je suis un peu en retard dans mes réponses aux commentaires. Oates est une écrivaine qui ne fait pas dans le bonheur, ni dans la dentelle d'ailleurs, elle montre tous les travers des êtres
humains et le personnage d' Ariah en fait partie.......



manU 08/03/2012 21:32


Il est dans ma PAL, j'ai très envie de lire cette auteure et encore plus après avoir lu ton billet.

Nina 09/03/2012 08:13



J'ai adoré ce livre, quand on lit un livre de Oates on sait que l'on va partir dans une grande aventure à chaque fois. C'est une grande écrivaine....



Mango 23/08/2011 10:09



Un magnifique roman! Quel plaisir j'ai eu à lire ce livre! 



Nina 30/08/2011 18:08



En effet c'est un véritable chef d'oeuvre littéraire, je vais continuer à lire cette écrivaine, je l'aime vraiment beaucoup.



Joelle 17/08/2011 16:46



On est allé voir ces chutes il y a quelques années et j'attendais de les avoir vues pour lire ce roman noté depuis sa parution ... maintenant, je peux (à part que j'avais un peu oublié, avec
toutes les tentations qui surgissent de partout ! mdr !) :)



Nina 30/08/2011 18:05



Moi je n'y suis jamais allée, ce n'est pas vraiment une destination qui m'attire mais maintenant vraiment ça me dirait bien d'y aller !!!



Anis 15/08/2011 09:58



Oui, tu en fais un très beau billet. En effet c'est un roman puissant et étrange aussi. la façon dont elle a su relier cette histoire d'amour, et la dénonciation des conduites criminelles de
certaines entreprises sur l'environnement,les pots de vin, la corruption et ce mythe que sont les chutes, cette arnaque touristique. Un cocktail détonant et puissant. Une petite merveille.



Nina 30/08/2011 18:03



En effet ce livre contient énormément de sujets qui font réfléchir et la façon très originale dont Oates met en place les différentes facettes de son roman montrent qu'elle est une très grande
écrivaine.



Mes auteurs favoris