Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 10:44

gen-thumbail.asp.jpg

John Williams : traduit de l'anglais par Anne Gavalda

Edition ; La dilettante / 2011 - 384 pages

 

 

J'ai découvert ce roman lors d'une visite en librairie, c'est le libraire qui m'en a fait « la réclame » !

Stoner : un livre inconnu jusqu'à ce jour en France, un roman culte aux Etats Unis comme « Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur ». Ce roman date de 1965, il est réédité régulièrement mais jamais en France jusqu'à ce que Anne Gavalda en fasse la traduction. Ce livre a piqué ma curiosité et je l'ai rajouté à ma commande (j'étais en librairie en qualité de bibliothécaire et ça c'est le très très beau coté de ce métier!)

 

Avec un tel livre, l'auteur avait sûrement l'intention de vider son sac, de faire un portrait au vitriol du monde universitaire et de la vie sociale aux Etats-Unis dans les années 60. Parce qu'en fait c'est bien la vie de John Williams qui est raconté à quelques nuances près dans ce roman. (lu sur Internet)

Pour écrire cette satire, pour dire sans avoir l'air de le dire, John Williams a été judicieux, il a choisi son personnage principal précisément pour qu'il est le rôle de l'intrus et vienne bousculer les principes établis par une classe bourgeoise dominante. Stoner sera toujours le personnage "a contrario".

Ce roman raconte l'existence banale d' un petit professeur d'université mais dont le parcours tellement atypique le rend incroyablement intéressant et attachant, c'est là toute la force de ce livre.

Ce roman est construit autour du personnage central « Stoner » qui est l'image même du anti-héros. Son origine sociale, ses parents étaient des fermiers pauvres. Son mariage raté avec une femme de la bourgeoisie. Sa rigueur professionnelle et même son histoire d'amour avec une jeune professeure d'université. Toutes les étapes de la vie de Stoner vont permettre à l'auteur de nous faire une analyse au scalpel de cette époque.

La vie de Stoner est une véritable leçon de vie. En fait, cet homme est un pilier, personne n'a pu le faire changer et c'est pour cela qu'il a perturbé l'ordre établi. Stoner a essayé d'être le plus honnête possible, de tenir ses engagements pendant toute sa vie. Il a su refuser les propositions malhonnêtes, les petites magouilles de l'université et pour cela voir son avenir professionnel complètement fermé. Il a accepté son mariage et la haine grandissante de sa femme. Mais il a aussi attisé les jalousies en vivant une magnifique histoire d'amour loin de ce monde rempli d'artifices, de représentations sociales et de guerre de pouvoir.

Stoner c'est l'histoire d'une vie accrochée à des valeurs, une belle vie en somme.

Mon humble avis :

Il y a des livres qui nous font réfléchir, qui nous font grandir :  Stoner est de cela. 

index.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Leiloona 10/11/2011 18:11



Ralala, mais pourquoi je l'ai reposé chez le libraire ?



Nina 11/11/2011 21:12



C'est parce que ton libraire ne l'avait pas lu parce que le mien et bien il m'a vraiment donnée envie de l'acheter !!!



Joelle 10/11/2011 11:13



Je l'ai déjà noté et j'attendais qu'il soit à la biblio mais s'il a bien été acheté, pour l'instant, il est toujours le temps emprunté ;)



Nina 11/11/2011 20:45



Si ta bibliothèque l'a acheté c'est bien et tu pourras la lire vite car il n'y a pas de pub azutour et les gens sont occupés par les prix littéraires en ce moment !



clara 08/11/2011 08:48



Fichre ! Après un tel billet, je le surligne!



Nina 08/11/2011 23:46



Merci !! Il y a des livres qui m'inspirent ce doit-être ça....



Anis 07/11/2011 19:54



En tout cas, c'est un beau billet, vibrant et élogieux.



Nina 11/11/2011 19:43



Je te remercie Anis ton avis me touche.



Mes auteurs favoris