Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 22:41

logo montreuil

 

J'ai trouvé intéressant de voir le choix de livres présentés par les jeunes participants à la battle.

Voici les titres et le résumé des romans. Une liste éclectique et de très grande qualité.

Terrienne.jpg

 

Terrienne / Jean-Claude Mourlevat : Edition Gallimard Jeunesse - 2011

Résumé :

Tout commence sur une route de campagne...
Après avoir reçu un message de sa soeur, disparue depuis un an, Anne se lance à sa recherche et... passe de " l'autre côté ". Elle se retrouve dans un monde parallèle, un ailleurs dépourvu d'humanité, mais où elle rencontrera cependant des alliés inoubliables. Pour arracher sa soeur à ce monde terrifiant, Anne ira jusqu'au bout, au péril de sa vie. Et se découvrira elle-même : Terrienne. Vous ne respirerez plus jamais de la même manière

 

imagesLe world Shaker / Richard Harland : Edition Hélium - 2010

Résumé :

Un roman « steampunk » épique, sur lequel souffle le vent rebelle d un premier amour.
1995, dans une autre Histoire. Colbert « Col » Porpentine, seize ans, est grisé par la nouvelle qui vient d'être solennellement annoncée : à sa majorité, il sera appelé à succéder à son grand-père, Sir Mormus, aux commandes du Worldshaker, le gigantesque navire-monde sur lequel il vit depuis toujours et qui parcourt terres comme mers.

L-atlas-d-emeraude.jpg

L'atlas d'Emeraude / John Stephen : Milan - 2011

Résumé :

La petite fille fut tirée de son sommeil. Sa mère se penchait au-dessus d'elle. Kate, lui disait-elle d'une voix basse et pressante, écoute-moi bien. J'ai besoin que tu fasses quelque chose pour moi. J'ai besoin que tu t'occupes de ton frère et de ta soeur. Tu comprends ? Il faut que tu t'occupes de Michael et d'Emma. Qu'est-ce... Je n'ai pas le temps de t'expliquer. Promets-moi que tu veilleras sur eux. Mais... Oh, Kate, je t'en prie ! Promets-le-moi ! Je... je te le promets. C'était Noël.

Papillons-noirs.jpgPapillons noirs / Claire Mazard : Editions Oskar jeunesse - 2009

Résumé :

Vanessa et Jennifer, seize ans, sont amies. Vanessa a été repérée par une agence de mode. Elle a rendez-vous avec la directrice de cette agence, Maud Combes. Mais depuis quelque temps, elle reçoit des lettres menaçantes, découpées en forme de papillon de nuit sur lesquelles est inscrit le message suivant :
"TU ES BELLE ; TU ES JEUNE ; TU VAS MOURIR... ASSASSINÉE" Elle reçoit ce même message par SMS sur son portable. En se rendant au rendez-vous, elle sent qu'elle est suivie. Son portable sonne et une voix lui dit " Tu vas mourir assassinée, Vanessa". Le lendemain, le corps de la directrice de l'Agence Maud'elle est découvert sans vie, une jeune fille inconnue a été assommée et est transportée à l'hôpital dans un coma profond et surtout Vanessa a disparu...

le-journal-d-un-degonfle.jpg

Journal de bord d'un dégonflé / Jeff Kiney : Seuil - 2009

Résumé :

Greg a 12 ans, un grand frère musicien qui lui fait des blagues, un petit frère qui le colle sans cesse, un copain au collège qu'il supporte - histoire de ne pas être seul -, des problèmes avec les filles de sa classe qui pouffent à longueur de journée, des parents qui ne comprennent jamais rien à ce qu'il demande... Alors quand sa mère lui offre un journal pour qu'il écrive dedans ce qu'il ressent, Greg le rebaptise en carnet de bord (hors de question de mettre des "Cher journal" par-ci et des "Cher journal" par-là).? Au moins, quand il sera célèbre, il pourra distribuer son carnet aux journalistes, plutôt que de répondre à leurs questions idiotes ! En attendant, Greg va à l'école et doit côtoyer des garçons plus grands, plus forts... voire même qui se rasent déjà !?Comment trouver sa place sans trop se faire remarquer ??Comment épater les filles ? Comment se faire respecter ? Greg nous livre ses secrets et ses pensées au fil de son année scolaire.Greg Heffley, l'anti-héros qui va vite en devenir un !

Sarah.jpg

Elle s'appelait Sarah / Tatiana de Rosnay : Le livre de poche - 2008

Résumé :

Paris, juillet 1942 : Sarah, une fillette de dix ans qui porte l'étoile jaune, est arrêtée avec ses parents par la police française, au milieu de la nuit. Paniquée, elle met son petit frère à l'abri en lui promettant de revenir le libérer dès que possible. Paris, mai 2002 : Julia Jarmond, une journaliste américaine mariée à un Français, doit couvrir la commémoration de la rafle du Vél d'Hiv. Soixante ans après, son chemin va croiser celui de Sarah, et sa vie changer à jamais. Elle s'appelait Sarah, c'est l'histoire de deux familles que lie un terrible secret, c'est aussi l'évocation d'une des pages les plus sombres de l'Occupation. Un roman bouleversant sur la culpabilité et le devoir de mémoire, qui connaît un succès international, avec des traductions dans vingt pays.
Ce livre a obtenu le prix Chronos 2008, catégorie Lycéens, vingt ans et plus.

des-etoiles-au-plafond.jpg

Des étoiles au plafond / Johana Thydell : Edition Thierry Magnier - 2010

Résumé :

Tout allait bien pour Jenna, quand sa mère est tombée malade.
Et franchement gérer le quotidien, les courses, les repas, le ménage, ça n'a rien de drôle. Heureusement il y a Susanna, sa meilleure amie, celle avec qui elle peut fantasmer sur Sakki et partager sa haine pour sa voisine Pénélope, pourtant adulée par tous au collège. Chaque jour, la santé de sa mère se dégrade, Jenna grandit, change, elle comprend que la grande liberté de Pénélope cache quelque chose.
Comment rester insensible à l'histoire de cette toute jeune fille qui continue sa vie de pré-ado en affrontant un chagrin trop grand ? Premier roman d'une jeune auteure suédoise, traduit en dix-sept langues, joué au théâtre et adapté en long métrage.

C'est donc Sara qui repart avec un lot de livres. Sa critique du livre"Des étoiles au plafond" a conquis le jury et le public. 

Photo0760.jpg

Michel Abescat répond aux questions de Sara sur son métier de journaliste, sa façon de voir la critique littéraire, ses réflexions sur les blogs littéraires....  ICI

Repost 0
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 18:14

logo-montreuil.jpg

Une première pour le Salon de Montreuil : Participez à la «Battle» de critiques littéraires !

Vous aimez lire et parler de vos lectures ? Alors venez participer à la première Battle de critiques littéraires qui aura lieu au Salon de Montreuil le vendredi 2 décembre à partir de 18h 30 !
Ce sera à vous de jouer ! Pour défendre votre livre préféré, tout est possible : lecture d’extrait, mise en scène, slam, prose etc le tout en 3 minutes, pas une de plus !

C'est cette annonce qui m'a donnée envie d'arriver le vendredi en début d'après-midi à Paris pour être à 18h30 au Pôle ado et assister à cette fameuse battle.

Les conditions de participation :

  • Cette battle était ouverte aux jeunes de plus de 10 ans.

  • Les participants étaient des volontaires.

  • Le choix des livres n'était pas imposé.

  • Les jeunes avaient le choix d'être seul ou à plusieurs pour défendre leur livre en 3 minutes.

Et le cadeau du gagnant : un lot de livres dont le roman World Shaker dédicacé par son auteur Richard Harland qui était présent à cette battle. Les autres enfants ont tous reçu un livre.

C'est Michel Abescat rédacteur en chef de Télérama qui avait le rôle de modérateur. Il a demandé aux spectateurs des volontaires pour composer le jury, un volontaire pour chronométrer le temps de chaque passage, et une personne qui évaluait l'applaudimètre.

L'anecdocte  : J'étais installée juste à coté de l'écrivain Richard Harland et comme je ne connais pas du tout ce monsieur qui me faisait la conversation tranquillement sur son plaisir d'être en France et de participer à ce salon et que  je voyais aussi un peu d'agitation autour de lui (poignées de mains, sourires, photos....) j'ai fini par lui demander : Excusez moi Monsieur mais je ne vous connais pas, vous êtes écrivain ? ! »

J'ai donc discuté avec Richard Harland qui est un homme vraiment très sympathique jusqu'à ce que la battle commence.

Alors cette  battle !! Et bien j'ai trouvé que l'imagination était au rendez - vous et les jeunes ont vraiment beaucoup travaillé pour nous présenter leur coup de coeur avec passion..

Il y avait une très bonne ambiance au pôle ado, car les copains et les parents étaient venus soutenir les participants. Michel Abescat a su à chaque fois revaloriser la particularité de chaque présentation de livre. Les participants étaient tous adhérents à un club de lecture de bibliothèque ou de collège qui ont été mentionnés à chaque fois. Mais une jeune fille était adhérente à aucun club, elle est venue seule présenter son livre.

 

Les présentations de livres se sont faites sous forme de pièces de théâtre, certains avaient même confectionné des costumes.

Photo0750.jpg

 

Photo0755.jpg

D'autres ont choisi l'interview : un jeune jouait le rôle du journaliste qui demandait à la lectrice pourquoi elle avait aimé ce livre. Il y a eu des lectures d'extraits et même des dessins pour illustrer un roman.

Photo0748---Copie.jpg

Photo0751.jpg

 

J'ai aimé aussi la prestation de deux participantes qui sont venues seules présenter leur roman avec beaucoup de simplicité et d'émotion car elles ont présenté toutes les deux des romans dont le sujet était grave,  la maladie avec le livre "Des étoiles au plafond" de Johanna Thydell pour l'une et la Shoa pour l'autre avec le livre "Elle s'appelait Sarah" de Tatianna de Rosnay.

 

Photo0759.jpg

 

C'est Sara qui a gagné avec son livre "des étoiles au plafond" de Johanna Thidell aux éditions Thierry Magnier. Sara a vraiment très bien parlé de ce roman dont le thème est vraiment difficile. Elle a su trouver les mots pour expliquer l'essence même de cette histoire qui est le combat pour la vie d'une femme qui a un cancer et de sa relation avec sa fille adolescente. Tout ça en 3 minutes et bien bravo !!!

 

Photo0758

J'ai aussi beaucoup apprécié l'adolescente dont je ne me souviens plus le prénom et qui a présenté elle aussi toute seule son roman : "Elle s'appelait Sarah". Elle a commenté ce livre avec beaucoup d'émotion, elle a parlé de l'horreur de la guerre, de son incompréhension devant une telle violence. Un beau courage, une belle prestation.

 

Photo0761.jpg


Photo0763.jpg

Richard Arland est venu dédicacé son livre qui faisait partie des cadeaux de la gagnante.

Et c'est ainsi que c'est terminé le première battle de critiques littéraires du salon du livre jeunesse de Montreuil.

 

Après ces instants d'émotions et de plaisirs partagés, j'ai beaucoup réfléchi à cette battle.

  • Le positif de cette animation c'est qu'elle est facile à organiser, et qu'elle ne demande pas de finances importantes. 
  • J'ai aimé le fait qu'un simple roman devient le prétexte, le déclencheur d'une création, d'une prestation.  
  • J'ai aimé l'idée de volontariat et aussi de pouvoir présenter un livre seul ou à plusieurs. Les deux prestations sont difficiles et demandent des efforts spécifiques que ce soit  pour travailler ensemble ou bien pour se mettre en scène seul. 
  • J'ai aimé aussi voir tous ces adolescents venus soutenir les participants et être du coup présents en force dans ce salon du livre, alors qu'il est  prouvé que les adolescents fréquentent peu les salons du livre et les bibliothèques. 
  • J'ai aimé l'originalité de chaque prestation, ce qui montre le travail réalisé en amont.

Mon avis sur cette battle est positif comme je l'ai expliqué plus haut. On ne peut pas nier, qu'il y a en effet un esprit de compétition dans ce jeu mais c'est une compétition saine, qui permet à des adolescents de confronter, d'échanger leurs idées, de mettre un livre au service de leur créativité, de partager des émotions, de faire connaître des livres autrement.

 

Repost 0
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 22:36

Un salon du livre est souvent une manifestation incontournable de la vie professionnelle d'une bibliothécaire. Le rituel est pour moi annuel au mois de novembre. Ma commune organise un salon du livre jeunesse dont une partie de l'organisation est planifiée par la médiathèque.

 

Un salon du livre est toujours un lieu d'effervescence incroyable générée par les auteurs invités, les spectacles annoncés et les animations organisées. 

 

Cette année, en me promenant  dans les allées, j'ai pris en photo ces instants très privilégiés qui sont la coutume de tout les salons littéraires : La séance de dédicace. 

DSCN0399.JPGDSCN0400.JPG

Philippe Lechermier colle une pétale de coquelicot sur la page et pose délicatemment une phrase sur sa tige.

 

DSCN0393.JPGDSCN0394

Claire Cantais découpe et colle des petits souvenirs à ses albums.

 

DSCN0406--2-.jpgDSCN0395.JPG

DSCN0371

Kris di Giacomo sort de sa boite magique son attirail de couleurs.....

 

DSCN0403.JPGDSCN0404.JPG

Mais que raconte Jean-Baptiste de Panafieu à ses petits lecteurs ? la dédicace est longue.........

DSCN0382.JPG

Et  Patrick Sobral offre à ses petits fans la possibilité de choisir l'un des personnages

de sa "maintenant très célèbre" bande dessinée :

Les Légendaires.

DSCN0385

 On peut remarquer que chaque auteur, chaque illustrateur,  fait une dédicace très personnalisée, j'ai été touchée par cette délicatesse qui permet aux enfants de ramener chez eux un livre qui contient le souvenir de la rencontre avec son auteur.

Repost 0
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 21:36

disparition-de-hubert-nyssen-fondateur-des-editions-actes-s

 

Le monde de l'édition est en deuil, et je suis particulièrement triste en apprenant la nouvelle du décès du fondateur de cette merveilleuse maison d'édition : Actes Sud.

Hubert Nyssen a fondé Actes Sud en 1978. Les livres d'Actes Sud ont conquis les amateurs de livres très vite, d'abord par leur originalité, car les éditions Actes Sud adopte un style d'édition radicalement différent. La reliure typique des livres d'Actes Sud, reconnaissable dans n'importe quel étalage de livres, marie à la fois un choix de papier, des couvertures magnifiquement illustrées et un format spécifique. Une autre particularité et non moindre, c'est la qualité d'édition presque artisanal car les pages des livres sont cousus, j'appuie sur ce détail qui a une grande importance. En effet, on peut remarquer que les livres sont maintenant le plus souvent collés et ont de ce fait une durée de vie très limitée. Beaucoup de maisons d'éditions publient à peu de frais des livres qui seront lus par un ou deux lecteurs avant de s'effeuiller. La littérature devient jetable comme le reste !!

Chez Actes Sud on respecte le livre et la littérature.

Mais Actes Sud c'est aussi et surtout un choix éditorial de très grande qualité qui a permis peu à peu à cette maison d'édition  installée pourtant loin de Paris de s'imposer parmi les plus grandes Maisons d'édition française.

Son catalogue présente plutôt des auteurs étrangers, une véritable richesse pour la France de pouvoir découvrir la  littérature des 4 coins du monde.

Mais Actes Sud édite aussi des auteurs français comme par exemple Laurent Gaudé couronné par le prix Goncourt pour "le Soleil des Scorta" et vendu à plus e 400 000 exemplaires.

Actes Sud a aussi publié deux Nobel : En 2002, l'écrivain hongrois Imre Kertész et en 2004 Elfriede Jelinek, auteure autrichienne.

Ce que j'aime aussi, c'est cette histoire un peu romanesque que raconte Hubert Nyssen dans ses souvenirs d'éditeur : sa rencontre avec l'écrivaine russe Nina Berberova.

Hubert Nyssen était aussi écrivain, il a publié de nombreux livres, si vous voulez consulter sa bibliographie complète elle est sur son site ICI

C'est la fille de Hubert Nyssen qui a pris le relais et c'est elle qui a décidé d'éditer la série Millénium. Au nom de tous les passionnés de livres, j'espère que sa vie d'éditrice sera aussi belle que celle de son père malgré un climat éditorial vraiment morose.

images

Repost 0
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 23:59

Je profite de ce long week-end pour partir quelques jours, j'ai un grand besoin de souffler un peu !!

Je glisse dans mon sac le 2ème tome de 1Q84.

 

Cette trilogie est un régal littéraire ! 1Q84 livre2

 

J'emmène aussi le domaine des murmures de Carole Martinez,  je voudrais bien qu'elle remporte le   Prix Goncourt  !

    images-copie-1.jpg

Repost 0
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 23:02

 

hynf5syf.jpg

 

 

Cette semaine le Nouvel Observateur consacre un article à Mario Vargas LLosa qui a reçu le prix Nobel de littérature en 2010.

A la question du journaliste :

Dans votre conférence du Nobel, vous avez dit que "sans les fictions, nous serions moins conscients de la liberté qui rend viable la vie".

Mario Vargas Llosa répond :

Qu'est-ce que c'est, la fiction ? C'est un mouvement de libération de la réalité. C'est le point de départ d'une insoumission, d'une attitude critique et même rebelle vis-à-vis de la vie telle qu'elle est. C'est la raison pour laquelle tous les régimes qui ont essayé de contrôler la vie, de la naissance à la mort, ont eu une méfiance viscérale à l'égard des fictions, surtout de la littérature. Ils ont créé des systèmes de censure. Ils avaient raison : la littérature rend une société très résistante à la manipulation, aux mensonges du pouvoir, au contrôle total auquel aspirent tous les régimes dictatoriaux. La fiction est cruciale pour l'esprit critique des citoyens.(Le Nouvel Observateur N°2450 :propos recueillis par François Armanet et Gilles Anquetil)

Etes-vous d'accord avec cette analyse ? moi complètement !

Alors lisons tous les romans qui nous plaisent, c'est excellent pour conserver notre liberté de penser !

images-2.jpg

Repost 0
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 23:27

 

 

J'adore cette vidéo !!

Ce n'est pas le ebook la révolution, mais le book !  Quel objet étonnant que ce book, une véritable prouesse technologique, c'est inégalable ! Je suis certaine moi aussi que rien ne pourra remplacer "book" comme nous le démontre avec beaucoup de talent et d'humour cet amoureux des livres. 

 

51688577 p

Repost 0
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 21:28

DSCN0210

 

C'est sur le blog de à sauts et à gambades que j'ai découvert cette merveilleuse invention : le BOOKSEAT.


Depuis très longtemps, je cherche un moyen de lire sans les mains, mais là je dois dire que cette invention dépasse mon rêve. Le bookseat est un objet de lecture vraiment astucieux. Sa consistance est souple et légère car il est rempli de petites fèves qui permettent ainsi  de s'adapter à n'importe quelle position. Le livre tient bien en place et reste toujours ouvert à la bonne page. Pour changer de page c'est très facile, il sufit de de tirer un peu sur la plaque transparente et de touner la page.

 

DSCN0206.JPG

 

 

J'ai testé avec un gros livre "cent ans de H. Wassmo" et les 557 pages se glissent sans problème sur le bookseat.

Même un livre de 1000 pages se glisse sans problème dans le bookseat.

DSCN0207.JPGDSCN0212.JPG

 

J'ai testé avec un magazine et un journal.

DSCN0214

 

Et dans n'importe quelle position, on peut même se coucher à côté, le livre tient vraiment bien en place.

DSCN0223--2-.jpg

Alors où acheter le bookseat ? Et bien pas encore n'importe où !! Je n'aime pas faire de la publicité, mais là impossible de faire autrement. Il y a donc les sites étrangers qui le proposent comme Amazon.de, mais on peut le trouver en France sur  "la boutique de Cryonix", leur site est ICI

Je l'ai commandé mardi 31 août et samedi 3 septembre,  il était dans ma boite aux lettres, j'ai effectué le règlement par chèque, avec les frais de port (envoi en colissimo) 35.55 euros.

Si vous voulez plus de renseignements, on trouve facilement des vidéos et des sites qui parlent du bookseat.

Repost 0
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 23:19

babelio

 

Tous les blogueurs connaissent la bibliothèque virtuelle Babelio. Mais si comme moi vous ne savez pas vraiment comment elle fonctionne, regardez cette vidéo que j'ai déniché sur le net.  cette vidéo présente Pierre Fremaux, l'un des fondateurs de ce magnifique projet qui explique à un journaliste le concept Babelio.

Babelio : un projet ambitieux et génial qu'il faut soutenir !

 

Repost 0
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 13:20

Le mois de novembre annonce

la fin de la rentrée littéraire

avec sa valse de Prix Littéraires...

biblioth-que.jpg

Cette année,

un match littéraire a eu lieu entre :

Virginie Despentes et Michel Houellebecq

Alors à qui le prix Goncourt ?

V-tile

 

Et bien c'est lui qui a gagné !!

 

  M.H

 

Bravo à Michel Houellebecq

La carte et le territoire

est un roman qui mérite ce prix,

un grand roman que j'ai vraiment adoré...

Pour en savoir plus : ICI

 

  virginie-despentes

  Virginie Despentes a reçu le Prix Renaudot.

Goncourt-Prix.jpg

Repost 0

Mes auteurs favoris