Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 18:14

logo-montreuil.jpg

Une première pour le Salon de Montreuil : Participez à la «Battle» de critiques littéraires !

Vous aimez lire et parler de vos lectures ? Alors venez participer à la première Battle de critiques littéraires qui aura lieu au Salon de Montreuil le vendredi 2 décembre à partir de 18h 30 !
Ce sera à vous de jouer ! Pour défendre votre livre préféré, tout est possible : lecture d’extrait, mise en scène, slam, prose etc le tout en 3 minutes, pas une de plus !

C'est cette annonce qui m'a donnée envie d'arriver le vendredi en début d'après-midi à Paris pour être à 18h30 au Pôle ado et assister à cette fameuse battle.

Les conditions de participation :

  • Cette battle était ouverte aux jeunes de plus de 10 ans.

  • Les participants étaient des volontaires.

  • Le choix des livres n'était pas imposé.

  • Les jeunes avaient le choix d'être seul ou à plusieurs pour défendre leur livre en 3 minutes.

Et le cadeau du gagnant : un lot de livres dont le roman World Shaker dédicacé par son auteur Richard Harland qui était présent à cette battle. Les autres enfants ont tous reçu un livre.

C'est Michel Abescat rédacteur en chef de Télérama qui avait le rôle de modérateur. Il a demandé aux spectateurs des volontaires pour composer le jury, un volontaire pour chronométrer le temps de chaque passage, et une personne qui évaluait l'applaudimètre.

L'anecdocte  : J'étais installée juste à coté de l'écrivain Richard Harland et comme je ne connais pas du tout ce monsieur qui me faisait la conversation tranquillement sur son plaisir d'être en France et de participer à ce salon et que  je voyais aussi un peu d'agitation autour de lui (poignées de mains, sourires, photos....) j'ai fini par lui demander : Excusez moi Monsieur mais je ne vous connais pas, vous êtes écrivain ? ! »

J'ai donc discuté avec Richard Harland qui est un homme vraiment très sympathique jusqu'à ce que la battle commence.

Alors cette  battle !! Et bien j'ai trouvé que l'imagination était au rendez - vous et les jeunes ont vraiment beaucoup travaillé pour nous présenter leur coup de coeur avec passion..

Il y avait une très bonne ambiance au pôle ado, car les copains et les parents étaient venus soutenir les participants. Michel Abescat a su à chaque fois revaloriser la particularité de chaque présentation de livre. Les participants étaient tous adhérents à un club de lecture de bibliothèque ou de collège qui ont été mentionnés à chaque fois. Mais une jeune fille était adhérente à aucun club, elle est venue seule présenter son livre.

 

Les présentations de livres se sont faites sous forme de pièces de théâtre, certains avaient même confectionné des costumes.

Photo0750.jpg

 

Photo0755.jpg

D'autres ont choisi l'interview : un jeune jouait le rôle du journaliste qui demandait à la lectrice pourquoi elle avait aimé ce livre. Il y a eu des lectures d'extraits et même des dessins pour illustrer un roman.

Photo0748---Copie.jpg

Photo0751.jpg

 

J'ai aimé aussi la prestation de deux participantes qui sont venues seules présenter leur roman avec beaucoup de simplicité et d'émotion car elles ont présenté toutes les deux des romans dont le sujet était grave,  la maladie avec le livre "Des étoiles au plafond" de Johanna Thydell pour l'une et la Shoa pour l'autre avec le livre "Elle s'appelait Sarah" de Tatianna de Rosnay.

 

Photo0759.jpg

 

C'est Sara qui a gagné avec son livre "des étoiles au plafond" de Johanna Thidell aux éditions Thierry Magnier. Sara a vraiment très bien parlé de ce roman dont le thème est vraiment difficile. Elle a su trouver les mots pour expliquer l'essence même de cette histoire qui est le combat pour la vie d'une femme qui a un cancer et de sa relation avec sa fille adolescente. Tout ça en 3 minutes et bien bravo !!!

 

Photo0758

J'ai aussi beaucoup apprécié l'adolescente dont je ne me souviens plus le prénom et qui a présenté elle aussi toute seule son roman : "Elle s'appelait Sarah". Elle a commenté ce livre avec beaucoup d'émotion, elle a parlé de l'horreur de la guerre, de son incompréhension devant une telle violence. Un beau courage, une belle prestation.

 

Photo0761.jpg


Photo0763.jpg

Richard Arland est venu dédicacé son livre qui faisait partie des cadeaux de la gagnante.

Et c'est ainsi que c'est terminé le première battle de critiques littéraires du salon du livre jeunesse de Montreuil.

 

Après ces instants d'émotions et de plaisirs partagés, j'ai beaucoup réfléchi à cette battle.

  • Le positif de cette animation c'est qu'elle est facile à organiser, et qu'elle ne demande pas de finances importantes. 
  • J'ai aimé le fait qu'un simple roman devient le prétexte, le déclencheur d'une création, d'une prestation.  
  • J'ai aimé l'idée de volontariat et aussi de pouvoir présenter un livre seul ou à plusieurs. Les deux prestations sont difficiles et demandent des efforts spécifiques que ce soit  pour travailler ensemble ou bien pour se mettre en scène seul. 
  • J'ai aimé aussi voir tous ces adolescents venus soutenir les participants et être du coup présents en force dans ce salon du livre, alors qu'il est  prouvé que les adolescents fréquentent peu les salons du livre et les bibliothèques. 
  • J'ai aimé l'originalité de chaque prestation, ce qui montre le travail réalisé en amont.

Mon avis sur cette battle est positif comme je l'ai expliqué plus haut. On ne peut pas nier, qu'il y a en effet un esprit de compétition dans ce jeu mais c'est une compétition saine, qui permet à des adolescents de confronter, d'échanger leurs idées, de mettre un livre au service de leur créativité, de partager des émotions, de faire connaître des livres autrement.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Joelle 19/12/2011 16:56


Je trouve cette idée vraiment excellente ! C'est super de voir qu'il y a de jeunes lecteurs et lectrices passionnés et prêts à partager leurs lectures ... notre relève est assurée ;) mdr !

Nina 28/12/2011 22:38



Oui elle est assurée, elle sera différente de nous mais elle sera toujours là. ...



Anis 17/12/2011 10:29


Je suis complètement d'accord avec toi. D'ailleurs je vais en organiser une avec une collègue. Je suis pas mal agacée par ces barbons qui metent tout sur le dos de la société de consommation.
Elle nous a apporté aussi des choses, les excès de la modernité ont aussi donné lieu à des formes de création. L'éloge de la tradition pour elle-même n'a pas beaucoup d'intérêt.. Ces formes de
compétiton visent surtout à la présentation d'oeuvres littéraires sous forme de jeu. Et pour une fois qu'on fait gagner des choses avec des livres! Avec mes élèves, j'ai fait un rallye policier
dans ma ville, les gagants gagnaient des livres, mais à vrai dire , tout le monde ganganit quelque chose. C'était un bonheur de voir à quel point des élèves avaient envie de ganger des livres !
C'est extraordinaire non ? La culture a toujours été un mixe de tradition et de modernité, d'académisme et de contestation artistique radicale, n'en déplaise aux grincheux. Alors bien sûr, ton
article m'a passionnée.


La tra

Nina 17/12/2011 22:02



Ah je suis soulagée de ta réponse !! Je suis d'accord avec toi le fait de vouloir gagner des livres est extraordinaire et c'est déjà une véritable "victoire" pour tous ceux qui croient que les
enfants ne sont pas des "abrutis" qui ne lisent plus. Les jeunes vivent autrement, la technologie est entrée dans leur vie (proposée par les adultes) maintenant ils lisent, s'informent, se
cultivent et communiquent autrement mais à nous aussi de renouveler notre pédagogie pour leur proposer des animations qui correspondent à leur époque. En effet je suis d'accord avec toi la
culture est un mixte entre tradition et modernité, et cette battle s'inscrit bien dans cette réflexion. En fait j'ai vraiment reçu des avis négatifs que j'avais mentionné sur mon article et puis
j'ai réfléchi et je me suis dit qu'en agissant comme cela  je rentrais dans ce jeu malsain du pour ou contre, et de m'embarquer dans une critique de notre société de consommation et de
compétition alors que ce n'est pas le débat qui a lieu d'être quand on parle de cette animation.



Mes auteurs favoris