Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 21:59

un-ete-sans-les-hommes.jpg

Edité chez Actes Sud : 2011 / 215 pages

Ce livre a reçu de très bonnes critiques à sa publication, mais un accueil mitigé sur les blogs. Le titre parle de lui-même : Un été sans les hommes et l'histoire d'une femme qui est quittée par son homme !

Cet homme est un mari délicat puisque qu'il ne dit pas " jeveux te quitter" mais "j'ai besoin de faire une PAUSE" . Ce qui est beaucoup moins délicat c'est que la PAUSE en question n'est autre que la  jeune collègue du gentil mari...

Quand Mia apprend de la bouche de son mari ce besoin de faire une PAUSE après 30 ans de vie commune, elle se retrouve en hôpital psychiatrique. Du coup elle aussi part faire une PAUSE.

Avec ce roman, Siri Hustvedt nous propose un patchwork de tranches de vie et de réflexions sur l'existence et la relation entre les individu sur un ton à la fois cynique et ironique.

Mia est une poétesse mais aussi une intellectuelle, elle a toutes les clés pour analyser sa situation et elle ne va pas s'en priver ! Sous le regard du lecteur qui devient un peu le voyeur de sa déchéance et de sa reconstruction, elle se livre à une  véritable introspection de sa vie intime avec beaucoup de lucidité et d'humour avec l'aide de sa psychanalyste qui va lui permettre de parler sans retenue de tout ce qui la blesse.  

Mia va sortir de l'hôpital et reprendre une vie normale entourée de sa mère, sa fille et des femmes qu'elles rencontrent au cours de sa convalescence. C'est ainsi qu'elle va prendre le temps de rencontrer et d'écouter les femmes qui l'entourent.

Ce roman est intéressant parce qu'il abordent beaucoup de points comme la relation de couple, les enfants, les parents qui vieillissent, les adolescents........ Mia raconte, dissèque, analyse, compare et sort ainsi peu à peu de sa souffrance. Et son ex-mari que fait-il pendant sa PAUSE ? La fin du roman le raconte et nous offre une conclusion tout aussi classique que le début de l'histoire. Cette banale crise de couple est analysée au scalpel ce qui permet de la rendre intéressante. Il faut souligner que dans cette histoire ce n'est pas le mari qui a tiré les meilleurs bénéfices de cette PAUSE qu'il a pourtant souhaité..... 

Je ne peux pas dire que ce roman a été un coup de coeur, mais il m'a souvent amusée voir étonnée, parce qu'il est traité  avec beaucoup de finesse et d'effronterie. Cette histoire de couple est résolument dans la norme, du coup "Un été sans les hommes" ne nous apprend rien de plus dans la manière de gérer une crise de couple, c'est ce qui m'a ennuyée et un peu déçue. 

Par contre, le personnage de Mia qui est très touchante dans sa manière de réfléchir à sa situation, mais tous les personnages qui traversent  ce roman sont attachants. 

Je tenterais sûrement de lire d'autres titres de cette auteure.

Siri.jpg

Pour en savoir plus sur Siri Hustvedt qui est la compagne de Paul Auster un petit clic ICI

Partager cet article

Repost 0

commentaires

faelys 26/05/2013 09:50


un ressenti proche du
tien, pas de coup de coeur mais un attendrissement pour Mia, et finalement une lecture agréable

DENIS 28/03/2013 17:27


je ne l'ai pas encore lue mais je le ferai


à voir avec ton avis mitigé ce que je penserai de son oeuvre

Nina 01/05/2013 17:47



Je rentre de vacances et je vois la liste de mes commentaires et ça me fait plaisir ! J'espère que tu passes un bon 1er mai. Il faut que je lise d'autres livres de cette auteure qui me semble
vraiment intéressante.



Philisine Cave 23/03/2013 09:25


Je ne sais plus si j'ai laissé un post ou non : en tout cas, j'ai assez bien aimé ce livre et en particulier le groupe des mamies qui est formidable et très émouvant.

Nina 25/03/2013 11:53



Oui c'est vrai que le groupe de mamies est vraiment bien décrit, avec la mamie qui brode et cache des broderies érotiques dans ces créations !!



dasola 22/03/2013 16:58


Bonjour Nina, je n'ai pas trouvé ce roman très facile à lire et cela m'a empêchée de l'apprécier autant que je l'aurais voulu. Je referai une tentative avec un autre. Bonne fin d'après-midi.

Anis 21/03/2013 23:26


Ce qui m'avait beaucoup touchée dans ce roman c'est la crise terrible qu'elle traverse tout d'abord, la folie qui guette, le terrible traumatisme de cette trahison, la façon dont une rupture
(chose banale) peut mettre en danger tous les fondements de notre être.

Nina 25/03/2013 11:51



Oui c'est vrai que ce livre analyse bien le fait de divorcer n'est pas une chose banale, j'ai aimé aussi toute l'ironie et l'humour que déploie Mia pour raconter cela. Son intelligence, sa
finesse d'eprit lui permettent de s'en sortir.



Mes auteurs favoris