Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 22:46

Livre lu dans le cadre de masse critique

 

 

45094949-copie-1

 

Edition 2008 : 205 pages

Ce livre « un certain regard » est issu de deux ouvrages aujourd’hui épuisés : En 1974, les éditions Jean-Jacques Pauvert publiaient « Réponses » composés de morceaux choisis  parmi les multiples entretiens accordés par  Françoise Sagan depuis « Bonjour tristesse »   et en 1992, « Répliques » qui présentait l’essentiel des pensées et des propos de l’auteur de puis la publication de Réponses.  

Comment devient-on  une légende, quand on est une jeune fille de  18 ans complètement inconnue ?

 

Bonjour tristesseEt bien voici la recette :

Il  faut s’appeler Françoise Quoirez, écrire un court roman et l’appeler « Bonjour tristesse », choisir dans l’œuvre de Proust le nom de son pseudonyme et envoyer son manuscrit aux éditions Julliard sous le nom de Françoise Sagan !   

La légende Sagan est née sous les traits d’une jeune femme qui a  incarné à elle seule une certaine bourgeoisie insouciante et frivole qui passait ses étés à St Tropez ou à Deauville, faisait la fête, conduisait des voitures de sport, jouait au casino entouré d’amis, et occasionnellement écrivait des livres.  

Le livre « Un certain regard »  vient réajuster, remettre à l’endroit, ce portrait sulfureux rapporté par les médias pour nous faire découvrir qui était la véritable Françoise Sagan : Un écrivain de talent, une femme profondément humaine, simple et discrète.   

Dans l’avant-propos du livre, on peut lire une brève présentation  de l’écrivain « Silhouette frêle, élégance décontractée(…) Françoise Sagan : une femme timide, parce que pudique, gentille parce que généreuse et bien élevée, une femme libre » quelques mots sur sa naissance  en 1935 dans le Lot, sa vie de famille auprès de  son frère et sa sœur et de ses parents : « (…) bourgeois libéraux dont les principes d’éducation n’étouffent pas la progéniture », puis surtout ce qui est à l’origine de la légende Sagan :  « Bonjour tristesse », le premier roman d’une jeune fille de 19 ans qui va faire l’effet d’une bombe dans le milieu littéraire de l’époque et propulsé son auteur, au rang des célébrités les plus courtisées par les journalistes et les photographes.

Ce livre est essentiellement composé d’entretiens que Françoise Sagan a donnés tout au long de sa vie sur des sujets variés comme l’argent, l’écriture, son enfance, l’amour, le bonheur, la politique…..

On apprend ainsi que Françoise Sagan adorait l'humour, au point qu’elle pensait que le manque d'humour "était une tare de l'esprit". Elle avait aussi le goût de la plaisanterie et de la bonne humeur. En lisant ce livre, j’ai beaucoup ri, car  elle répond aux questions, parfois un peu « lourdes » des journalistes ,avec une impertinence et un humour qui reflètent bien l'extrême intelligence de cette écrivaine. Mais Françoise Sagan a de qui tenir, elle a grandi auprès de parents qui étaient plutôt des bourgeois excentriques dotés d’un humour à tout épreuve même pendant la guerre.  

Ces extraits d’entretiens, nous font découvrir la véritable Françoise Sagan : une femme éprise de liberté, très en avance sur son époque. C'était une personnalité pétillante d’intelligence, qui était soucieuse des problèmes sociaux du monde qui l’entourait. Mais Françoise Sagan était avant tout,  une passionnée de littérature et d’écriture. Une écrivaine qui a marqué la littérature française.

sagan Je remercie Babelio pour l'envoi de ce livre.

Pour avoir des renseignements sur Babelio, leur site ICI

Partager cet article

Repost 0

commentaires

La librivore 05/10/2010 19:26



Je ne sais pas si tu as vu le film sur sa vie qui donne une autre image de cette auteure. J'ai lu plusieurs de ses livres, plus jeune, et je n'ai jamais été transportée à vrai dire. Je n'aurais
pas envie de la relire aujourd'hui. Ce qui est sûr c'est qu'elle n'a pas été épargnée par la presse qui , au lieu de juger son oeuvre, a jugé sa vie. Mais les quelques témoignages pleins de
douleur et de regret de son fils m'avaient aussi touchée. Je n'ai jamais pu me faire une opinion. Il faut certainement séparer l'oeuvre et la vie.



Nina 07/10/2010 23:19



Alors moi aussi je suis passée à coté de Sagan car son image publique a vraiment gaché sa véritable personnalité, j'ai vu le film, c'est la 2ème bio que je lis mais un certain regard est une
série d'entretiens, ce qui donne encore un autre regard sur l'auteure et la femme. Je crois qu'il faut séparer l'oeuvre et la vie mais certains auteurs ont une vie littéraire et personnelle
tellement imbriquée que c'est difficile de séparer, je pense entre autre à Colette......



clara 03/10/2010 15:20



Un livre que j'ai repéré ...



Nina 03/10/2010 22:17



Un peit livre qui est impessionnant d'humour et d'intelligence, j'ai décidé de le garder prés de moi pour en lire des passages de temps en temps....



Mimi des Plaisirs 03/10/2010 12:37



Ton article est très intéressant! J'y retrouve des informations et des détails qui étaient apparus dans le film avec Sylvie Testud , consacré à Françoise Sagan, diffusé il y a quelques semaines à
la TV. C'est un personnage assez fascinant et j'aime bien son écriture.



Nina 03/10/2010 21:53



Il a fallu ces films et ces biographies et aussi les réeditions pour que je me consacre un peu à cette écrivaine, que j'avais vraiment occulté, quand on sait qu'elle est morte très seule, c'est
incroyable, ou plutôt affreusement incroyablement.



Mes auteurs favoris