Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 17:00

sido.jpg

"Ma mère, celle qu'un seul être au monde - mon père nommait Sido"

 

J'ai relu Sido à l'occasion d'une lecture commune, et je me suis replongée avec plaisir dans cet univers un peu suranné décrit avec tout le charme et la poésie de la plume de Colette.

"Sido" qui s'appelait pour l'état civil Eugénie, Sidonie Landoy est née à Paris le 12 août 1835, elle est décédée le 25 septembre 1912 à l'âge de 77 ans. On sait que Colette n'a pas été à l'enterrement de sa mère, mais Colette allait rarement aux enterrements. Cet épisode permet de montrer que même si Colette a fait de sa mère la figure maternelle la plus connue de la littérature française, qu'elle l'a  élevée au rang de mythe, Colette et Sido dans la réalité ont vécu une relation "normale" c'est à dire avec le caractère de chacune, leur défaut et leur qualité.

On connait mieux la "vraie Sido" dans sa relation avec sa fille en lisant la correspondance de Sido à Colette. Celle de Colette à sa mère fut détruite par la femme de son frère Achille.

Colette a 39 ans à la mort de sa mère. Elle attendra une dizaine d'années avant d'en parler dans ses livres. Colette met en scène son enfance dans la série "les Claudine" mais ni mentionne aucune référence maternelle, son héroïne Claudine est orpheline de mère.

Un premier livre parait en 1922 "La maison de Claudine" où Colette met en scène des souvenirs de son enfance avec sa mère.

Un deuxième livre parait en 1928 "la naissance du jour" qui raconte entre autre sa correspondance avec sa mère.

Le cycle se termine avec "Sido ou les quatre points cardinaux" publiait en 1929, puis en 1930 augmenté de 2 chapitres "le Capitaine et les Sauvages" sous le titre "Sido".

La maison de claudine 010 sido-1.jpg la naissance du jour-copie-2 colette 3 001

Sido est un recueil de souvenirs où Colette évoque son enfance à Saint-Sauveur en Puisaye quand elle avait entre 8 et 12 ans. Colette fait revivre sous sa plume toute cette vie familiale dominait par Sido qui donnait à ses enfants une éducation plutôt bourgeoise mais dans un univers rustique puisque la vie dans ce petit village ressemblait à celle des paysans du XIXème siècle.

Sido a éduqué sa fille dans un esprit plutôt anti-conformiste, à une époque et un lieu où les mentalités villageoises étaient sévères avec les gens différents. Ces valeurs familiales inculquées dés le plus jeune âge ont sûrement renforcé la personnalité de Colette, ce qui lui a permis de mener sa vie à sa guise sans se soucier de ce que les gens pensaient d'elle. 

Sido

Sidocolette-natte-2.jpg

Colette colette.jpg

La maison de Colette à Saint-Sauveur en Puysaye

Partager cet article

Repost 0
Published by Nina - dans Colette
commenter cet article

commentaires

Philisine Cave 18/03/2013 19:47


Très joli portrait de femme(s) : j'aime leur relation, pleine de pudeur et de tendresse, une maman qui a su affranchir son enfant de certains carcans.

Nina 25/03/2013 11:44



Oui Sido a su éduquer sa fille loin des préjugés de ce village de campagne et cela n'a pas dû être très facile.



Anis 18/03/2013 07:12


Je vais bientôt le lire. je me fais une joie de découvrir encore une oeuvre de Colette  surtout dans un exemplaire que tu as toi-même feuilleté !

Nina 25/03/2013 11:37



Merci ! J'ai vraiment aimé me replonger dans ce livre. C'est un beau portrait de femme qui a tout fait pour revaloriser la condition de la femme à son époque.



Mes auteurs favoris