Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 23:27

challenge-romans-sous-influences

Challenge organisé par George et  Sharon

 

v_book_1461.jpg

Recueil de nouvelles : éditions Glyphe / 2012

L'Ivre p.11

Le corail noir p.27

Le démon d'Emma p.47

Le foulard p.121

Mortes à venise p.141

Ce recueil de nouvelles a reçu le prix "Cesare Pavese 2011.

 

"Le démon d'Emma" est une nouvelle influencée par le roman de Gustave Flaubert : "Madame Bovary".

J'ai vraiment beaucoup aimé cette nouvelle qui offre un angle intéressant à l'intertextualité.

En effet, l'auteur met en scène Gustave Flaubert au prise avec sa célèbre héroïne : Emma Bovary.

L'histoire :

Il est 18 heures, la nuit tombe sur le hameau de Croisset situé dans la campagne de Rouen. Dans une maison au bord de la Seine, Gustave Flaubert est en train d'écrire un des plus grands chefs d'oeuvre de la littérature française mais ça il ne le sait pas encore. Pour le moment, il travaille avec peine, son Emma Bovary doit mourir. Il en a décidé ainsi. Le feu crépite dans la cheminée, Félicité sa célèbre servante prépare le souper pendant que l'écrivain fini d'écrire le passage qui va clore le destin de son héroïne : Emma vient de plonger sa main dans le bocal d'arsenic et d'en avaler une poignée. Soudain, il se passe quelque chose d'étrange dans le salon, Gustave Flaubert ne se sent pas très bien quand tout à coup, une voix surgit de nulle part et lui dit  "vous ne vous en sortirez pas comme ça". Gustave Flaubert pense qu'il est victime de la fatigue et de l'abus absinthe. la voix reprend de nouveau et se présente à son créateur : "c'est moi, Emma". Une discussion va s'engager entre Gustave Flaubert et son héroïne qui n'a pas envie de mourir.

Gustave Flaubert ne s'attendait pas à  pareil chose : la révolte de son héroïne !

Marc Magro décrit avec beaucoup d'originalité et d'humour un écrivain au prise avec son roman et ses personnages. On sait que le pouvoir de la création peut conduire à la folie et cette nouvelle met en scène un écrivain dont l'oeuvre devient diabolique, incontrôlable.   

Marc Magro a étudié en détail le roman et la vie de Gustave Flaubert, c'est peut-être ce qui lui a donné envie d'écrire cette histoire, parce que l'on apprend en lisant ce livre, tous les problèmes engendrés par la parution de Madame Bovary. Gustave Flaubert a été mise en procès et la lecture de son roman interdite par l'église.

A la demande de George et de Sharon, je remplis le questionnaire du challenge qui permet de mieux comprendre l'intertextualité de ce roman avec celui de Gustave Flaubert et donc sa place dans le challenge.

  • La référence au roman/auteur/personnage apporte-t-elle réellement un intérêt au roman ?

      Oui elle apporte un intérêt essentiel au roman, qui n'aurait pas lieu d'être sans cette référence. 

  • Comment prend corps la référence au roman/auteur/personnage ? (est-ce juste un roman/auteur/personnage évoqué dans une conversation littéraire, ou le roman/auteur/personnage intervient-il dans le roman?)

    La référence à Madame Bovary est dans la nouvelle, parce que Gustave Flaubert dans cette nouvelle est le personnage principal qui est en train d'écrire le roman "Madame Bovary", de plus Emma qui est le personnage principal du roman devient aussi un personnage dans la nouvelle de Marc magro, car elle parle et se révolte contre Gustave Flaubert.

  • L’auteur d’influence est-il un personnage de l’intrigue ?  oui

  • S’il s’agit d’un personnage d’influence, est-il rendu fidèlement ?

       Oui Gustave Flaubert est rendu fidèlement. On retrouve des détails qui font référence à son œuvre et à sa  biographie et au procès dont il a été victime à la parution de son livre. 

 

J'ai découvert ce livre au salon du livre de Limoges.

Photo0937.jpgC'est le challenge "romans sous influence" qui m'a permis de rencontrer cet auteur et de pouvoir discuter avec lui. J'ai noté aussi sa série influencée par Jules Verne.

97823528507799782352850595.gifLe-serment-de-Jules.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

George 30/04/2012 12:41


cette nouvelle est très tentante !

Nina 01/05/2012 11:13



Et qui teombe très à propos pour ce challenge !!



Margotte 25/04/2012 20:10


C'est très très tentant ! surtout quand on aime Flaubert...

Nina 26/04/2012 10:10



Oui c'est vrai et du coup  j'ai envie de lire tous les romans qui se rapporte à ce roman.



Anis 22/04/2012 21:26


C'est passionnant, j'aime beaucoup ce thème également.

Nina 25/04/2012 09:01



Oui c'est intéressant de voir comment ce livre a fait réagir les mentalités à l'époque....



denis 22/04/2012 09:58


très intéressant


je connais Croisset pour avoir travaillé pendant 20 ans presque en face de chez Flaubert


il reste bien peu hélas de sa maison : on voit encore le "gueuloir" qui a fait une de ses légendes  et voir surgir Emma, c'est original

Nina 25/04/2012 08:46



Oui c'est original, j'ai bien aimé cette nouvelle et tout le recueil, un salon du livre permet de faire des découvertes et le schallenges aussi.



Mes auteurs favoris