Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 17:15

challenge-romans-sous-influences

 

Challenge organisé par George et  Sharon

 

Babelio ABC

  Challenge ABC organisé par Babelio, info sur le blog ICI

 

 

images

Edition La Table Ronde dans la collection Quai Voltaire : 2012 / 260 pages 

 

Jane Eyre est une des héroïnes de romans des plus connues dans le monde. Son auteure, Charlotte Brontë fait partie avec ses sœurs Anne et Emily, des écrivaines dont la vie est tout aussi romanesque que les romans qu'elles ont écrits.

Sheila Kohler s'est inspirée des romans, des biographies et de la correspondance des sœurs Brontë pour faire de leur vie, son roman.

A la façon des poupées russes, la romancière s'est glissée dans la peau des membres de cette illustre famille, et surtout de l'écrivaine Charlotte Brontë pour vivre « de l'intérieur » la genèse de son roman qui fut le best-seller de l'époque : Jane Eyre.

Sous la plume de l'écrivaine, Charlotte, Anne, Emily, Branwell et le révérend Patrick Brontë sont devenus des personnages de roman, mais acteurs d'une histoire bien réelle, celle de la famille Brontë. L’intérêt romanesque de cette fratrie est  surtout dû à son incroyable parcours qui fut jalonné de solitude, de tristesse, de maladie et de mort et qui paradoxalement a été d'une incroyable créativité littéraire.  

C'est cette créativité que Sheila Kohler met en avant dans son roman, elle nous raconte comment l'écriture et la vie littéraire des sœurs Brontë sont une source de joie, de travail, de rencontres et de projets multiples. Le siècle n'est pourtant pas encore propice aux femmes qui écrivent. Même si elles étaient certaines de leur talent, les trois soeurs choisiront d'écrire sous un pseudonyme masculin, et leur père aura toujours un certain dédain pour leur travail. Il portera toujours plus d'intérêt à son fils Branwell.

Il est difficile d'imaginer la vie des sœurs Brontë sans l'écriture, dans cette maison dominée par la maladie et la mort ? L'écriture est au centre de leur vie. Elle est la source de leur projet, l'exutoire de leur défaite, le tremplin de leur imaginaire. C'est avec l'écriture que les sœurs Brontë affrontent un quotidien imbibé du souvenir de leur mère et sœurs disparues trop tôt, auprès de leur frère qui noie son mal-être dans l'alcool, et d'un père rigide et taciturne, complètement enfermé dans la religion. Même le lugubre presbytère où elles vivent, situé en face du cimetière et de la lande va permettre de planter le décor de leurs romans.

Tout cet environnement va donner naissance à des romans inclassables qui vont traverser les siècles. la puissance créative et imaginaire qui se dégage des œuvres et de la vie des sœurs Brontë va faire rêver un grand nombre de lecteurs mais aussi inspirer des cinéastes, des écrivains, des musiciens.... qui vont s'en servir pour nourrir leur propre création.

« Quand j'étais Jane Eyre » est vraiment le roman qui donne envie de lire ou de relire les romans et les biographies des sœurs Brontë.

 

A la demande de George et de Sharon, je remplis le questionnaire du challenge qui permet de mieux comprendre l'intertextualité de ce roman avec celui de Charlotte Brontë et son  roman Jane Eyre et du roman Agnès Gray écrit par Emily et Les hautes du Hurlevent écrit par Emil. 

  • La référence au roman/auteur/personnage apporte-t-elle réellement un intérêt au roman ?

      Oui elle apporte un intérêt essentiel au roman, qui n'aurait pas lieu d'être sans cette référence. 

  • Comment prend corps la référence au roman/auteur/personnage ? (est-ce juste un roman/auteur/personnage évoqué dans une conversation littéraire, ou le roman/auteur/personnage intervient-il dans le roman?)

    Les romans et leurs personnages, les auteurs et leur biographie, sont les sujets principaux de ce roman.

  • L’auteur d’influence est-il un personnage de l’intrigue ?  Charlotte Brontë et ses soeurs sont les auteurs d'influence et sont les personnages de ce roman.

  • S’il s’agit d’un personnage d’influence, est-il rendu fidèlement ? La vie des soeurs Brontë est rendue fidèlement, ainsi que leurs oeuvres et même les lieux et  l'époque où elles ont vécu.

Soeurs-Bronte.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Margotte 25/06/2012 07:01


Très tentant ce billet ! surtout quand on aime l'univers des soeurs Brontë...

Nina 28/06/2012 17:27



L'univers de soeurs Brontë est fascinant c'est vrai.



Karine:) 25/06/2012 04:32


J'ai aussi bien aimé ce roman!  Et j'ai relu Jane Eyre tout de suite après!

Nina 28/06/2012 17:26



Tu as eu raison je vais le faire pendant mes vacances.



Anis 24/06/2012 22:50


C'est un livre que je lirai. Je l'ai noté.

Nina 28/06/2012 17:26



C'est un livre qui parle des femmes qui écrivent. Les soeurs Brontë illustrent vraiment bien ce thème.



Mes auteurs favoris