Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 19:06

  Photo0676

J'ai fait un petit séjour dans la  ville rose et  ramené quelques photos de mes flâneries littéraires.

Bien sur je me suis promenée le long de la Garonne sous le soleil, et flâné dans les quartiers toulousains, j'ai apprécié cette belle architecture et cette ambiance typique des régions du sud.

Photo0664.jpgPhoto0678.jpg

 

Mais j'avais surtout envie de visiter le Toulouse littéraire. J'ai donc poussé la porte de la plus grande librairie indépendante de la Haute-Garonne, une véritable référence pour la région.

Ombres-blanches-1.jpg

 

La librairie Ombres Blanches doit son nom en hommage au dernier éditeur du surréalisme, Eric Losfeld, qui avait baptisé ainsi sa collection d'ouvrages sur le cinéma.

Photo0671.jpg

 

Les-ombres-blanches-1-copie-1.jpg

La librairie Ombres Blanches est une référence pour la vente d'ouvrages de fonds, elle est IMMENSE ! On peut donc s'y perdre quelques heures sans voir le temps passer. Elle est  composée de différentes salles, on passe par des petits couloirs, des petits escaliers, pour aller d'un endroit à l'autre, j'ai adoré le côté "labyrinthe de livres" mais surtout l'esprit du lieu, il y a du monde dans cette librairie, pourtant on peut consulter les livres sans être dérangé, même on peut s'asseoir pour lire en toute tranquillité. J'ai pu ainsi remarquer que même si cette " librairie" est immense, elle garde malgré tout son identité de "vraie librairie" elle ne ressemble pas du tout à une grande surface de livres. 

Les Ombres Blanches ont aussi une vente en ligne ce qui leur permet de rivaliser avec les sites internet de vente de livres en ligne dont je refuse dorénavant de faire de la pub.....

J'ai relevé sur le site Evène :

En 1990, la librairie Ombres Blanches obtient le Grand Prix National de l'entreprise culturelle. Dans le sillon de Jérome Lindon, la librairie s'engage pour le prêt, contre la censure et pour la liberté d'expression. Cette conception éthique du métier de libraire en ont fait l'une des institutions culturelles de la région.

Au milieu de tous ces dédales de livres, il y en a un qui m'a fait un clin d'oeil, il m'attendait c'est certain !!

9782851979469_1_v.jpg

Je ne connais pas du tout ce texte de Colette, et cette parution est très récente car elle est de cette année.

J'en ai profité aussi pour acheter le dernier numéro du  Magazine littéraire consacré à Marguerite Duras.

Ensuite, j'ai eu envie de visiter une librairie plus atypique, qui est située dans un petite rue de Toulouse.

La librairie anglaise : The bookshop


Photo0746.jpgLe libraire est anglais, il nous renseigne avec beaucoup de prévenance, si on le désire. Sa librairie renferme les trésors de la littérature anglaise, mais on peut aussi y trouver n'importe quelle littérature, car j'ai pu feuilleté le 3ème tome de 1Q84 qui est sorti en anglais mais pas encore en français. J'attendrais sa sortie en 2012, même si je suis impatiente de connaître la suite !  J'ai juste acheté un petit roman de Charles Dickens « A Christmas Carol » avec un cd pour écouter le texte en anglais. 

9781408278017.jpg

En "parfaite" bibliothécaire (là je me vante un peu !!), j'ai fini ma promenade par la visite de la médiathèque José Cabanis, où j'ai malheureusement constaté que pour emprunter les documents, les bibliothécaires ont été remplacées par des bornes de prêt.......

Photo0745.jpg

Mes réflexions après cette petite balade Toulousaine :

Internet est un outil révolutionnaire, mais ce n'est qu'un outil, il ne doit pas remplacer les librairies, les vraies avec de vrais libraires à l'intérieur, et les bibliothécaires ne doivent pas être confondues avec des bornes de prêt, parce que ce n'est vraiment pas la même chose.

Ce sont des personnes professionnelles qui doivent être au service des livres et non pas des machines.

Et voilà mes vacances sont finies, il faut que je rentre dans mon limousin !!!!

Photo0684.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Joelle 10/11/2011 11:11



Voilà un billet très sympa qui m'a permis de voyager à peu de frais :) Tu as l'air d'avoir passé d'excellentes vacances et maintenant, j'ai des adresses d'antres de perdition sur Toulouse si un
jour, on s'y arrête (on ne fait en général que passer lors de nos trajets vacances !)



Nina 11/11/2011 20:43



Toulouse est une grande ville où il se passe beaucoup de manifestations culturelles, et cette librairie en est le beau reflet



Gwenaelle 07/11/2011 09:33



Toulouse est une ville où il fait bon flâner et Ombres Blanches fait partie de ces délicieux lieux de perdition pour nous, blogueuses littéraires... ;-)



Nina 11/11/2011 19:32



Oui c'est tout à fait vrai !! Et franchement ce lieu de perdition est bénéfique pour le moral !!



Margotte 07/11/2011 07:29



Ah ! la librairie "Ombres blanches" ! Elle est connue jusqu'en Bretagne ! Belle ballade toulousaine :-))



Nina 10/11/2011 23:08



Et bien tant mieux cela veut dire qu'elle est très réputée !!!



sophie57 06/11/2011 17:34



quelle jolie promenade! je retiens le nom de la première librairie, qui paraît bien séduisante en effet...mais...des bornes de prêt dans les bibliothèques????? alors là c'est le pompon! c'est la
première fois que j'en entends parler.Bon retour chez toi!



Nina 06/11/2011 20:01



Mais oui les bornes ne sont pas que pour remplacer les hotesses de caisse, elles arrivent à grand pas dans les bibliothèques, elles sont mises en place que pour le prêt, pour le retour il y a les
boites à livres et sinon il faut quand même du personnel pour vérifier les documents qui rentrent, on a pas encore trouver de bornes capable de faire ça. Je suis contre mais vraiment contre, mais
là on n'y peut rien même à Limoges il va y en avoir dans une annexe de la médiathèque qui est en cours de rénovation. Merci et à bientôt



Anis 06/11/2011 13:48



C'est sympa de se balader avec toi, je connais Toulouse car ma soeur habite tout prêt mais j'avoue ne jamais y avoir poussé la porte d'une libriraie. La prochaine fois que j'irai, je n'y
manquerai pas. Comme je passe parfois par Limoges pour aller en Dordogne mais je ne m'y suis jamais arrêtée. Bon retour donc et bon courage pour le travail.



Nina 06/11/2011 19:57



Limoges est une petite ville, on a un beau musée, une très belle médiathèque, une librairie indépendante une seule elle est vraiment bien, c'est une librairie qui a une âme, je l'aime beaucoup et
comme c'est notre dernière à être indépendante même pour un livre à 2 euros je fais le détour pour l'acheter chez eux !! Je suis une pure et dure !!!!



Mes auteurs favoris