Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 09:21

Ouragan 1

 

 

coeur-20_9_.gifEdition Actes Sud : 2010 / 188 pages

 

Je travaille dans une bibliothèque, facile pour savoir si un livre plait ou pas. Les critiques autour de ce roman sont devenues de plus en plus élogieuses. Ouragan est un roman qui est emprunté régulièrement sans avoir à le conseiller.  Je n'avais pas envie de le lire n'étant pas convaincue par le thème du livre qui collait à mon goût un peu trop à l'actualité : l'ouragan Katrina qui a frappé le Nouvelle-Orléans le 29 août 2005 et a fait officiellement 1 836 morts.

Et puis ma curiosité l'a emportée. J'avais lu "le roi Tsongor' et "le soleil des Scorta"  et je sais depuis que Laurent Gaudé est un grand écrivain. 

Après la lecture d' Ouragan, je pense qu'il est un de nos meilleurs écrivains contemporains français.

Le roman commence ainsi :

Moi, Josephine Linc. Steelson, négresse depuis cent ans, j'ai ouvert la fenêtre ce matin, à l'heure où les autres dorment encore, j'ai humé l'air et j'ai dit : "Ça sent la chienne." Dieu sait que j'en ai vu des petites et des vicieuses, mais celle-là, j'ai dit, elle dépasse toutes les autres, c'est une sacrée garce qui vient et les bayous vont bientôt se mettre à clapoter comme des flaques d'eau à l'approche du train.(Extrait de Ouragna p. 11)

Sous la plume de Laurent Gaudé ce cataclysme devient un roman mythique. Rose, le petit Byron, Joséphine Linc, Buckeley, Keanu Burns.....Tous ces personnages vont nous conduire au cœur du cyclone,  où toutes les lois sont transgressées, où la nature reprend sa place et les alligators deviennent  les maîtres des lieux.   

L'ouragan va se mêler intimement à leur vie et devenir un puissant catalyseur pour leur donner la force d'accomplir leur destin et les transformer en héros de légende.

Un artiste a le pouvoir de transcender la réalité pour nous en transmettre toute l'essence, toute la puissance. Laurent Gaudé a su nous décrire ce cataclysme dans toute sa force et son  horreur, mais à sa manière avec la littérature.

Un immense roman. ouragan.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Isa 04/07/2011 10:00



Ce n'est pas mon roman préféré de Gaudé mais c'est un livre magnifique quand même.



Nina 18/07/2011 08:08



Moi aussi, ce n'est pas le préféré mais il s'en approche mon préféré c'est : sous le soleil des Scortan mais j'ai aussi adoré "le roi Tsongor.



claudialucia ma librairie 28/06/2011 19:57



 


Etonnant! James Lee Burke dans La Nuit la plus longue (Rivages/thriller) aborde le même sujet. Le livre est très bon si j'en juge par Wens En effeuillant le chrysanthème.


 


 


http://francisfery.canalblog.com/archives/2011/06/28/21498140.html#comments



Nina 15/07/2011 00:05



Ah je note je ne connais pas du tout ce livre.



Constance 23/06/2011 20:14



C'est le roman qui s'impose pour décourir Gaudé visiblement



Nina 26/06/2011 23:29



Oui tu peux commencer par celui-là mais aussi par "le soleil des Scorta" qui est remarquable d'ailleurs il a eu le prix Goncourt et il y a aussi la mort du roi Tsongor qui a eu le prix Goncourt
des lycéens tu as le choix tu vois......



claudialucia ma librairie 09/06/2011 22:44



J'aime beaucoup ce que tu en dis et le passage que tu cites. Il va falloir que je me le procure et que je mette à Gaudé!



Nina 16/06/2011 20:39



Celui-çi est mon 3ème roman que je lis, de plus j'ai entendu des choses très sympatiques à son sujet. Laurent Gaudé a je crois une belle personnalité.



Fransoaz 09/06/2011 14:49



Je partage ton avis sur ce livre et sur l'auteur. On est loin du fait divers.



Nina 16/06/2011 20:15



En effet le fait divers est oublié à la place un déchainement de passions et d'évènements déclenchés par l'ouragan. J'ai adoré !



Mes auteurs favoris