Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 00:00

challenge-george-sand1

 

Je commence mon Challenge George Sand  organisé par George. 

 

 

51VC0WGCA1L. SS500

Actes Sud : collection Babel / 2005 : 371 pages

 

Nanon est un des derniers romans majeurs de George Sand, mais on parle malgré tout de ce livre comme d'un roman champêtre, bucolique. En effet, les héros de ce roman sont travailleurs, gentils et pleins de bons sentiments, et sont ainsi récompensés par une vie belle et prospère. Mais c'est aussi un roman dont l'analyse du contexte socio-économique de cette époque est très fine, plutôt novatrice. Un véritable roman révolutionnaire écrit par une femme d'origine noble de surcroit !

 

A la fin de sa vie, une vieille dame entreprend d'écrire ses mémoires afin de laisser à ses enfants et petits-enfants, les souvenirs de leur grand-père et d'une époque qui a bouleversé la France « la Révolution Française ».

Cette grand-mère s'appelait Nanon, orpheline à cinq ans, elle a été recueillie par son grand-oncle qui avait déjà la charge de ses petits fils. Nanon reçoit l'éducation bienveillante de ce vieil homme, elle grandit heureuse entourée de sa famille et des gens du village. C'est une fillette plein d'entrain et à l'intelligence pétillante, mais ce qu'elle ne sait pas encore c'est qu'un destin exceptionnel l'attend. En effet, Nanon va avoir une vie dont aucune petite paysanne de l'époque peut imaginer. Et c'est un mouton qui va décider de ce destin hors du commun !

Son grand-oncle achète une brebis à sa nièce pour l'habituer à avoir des responsabilités et pour lui apprendre le métier de bergère. Nanon prend sa nouvelle tache à cœur et la brebis Rosette devient son occupation principale.

Un été de grande sècheresse Rosette échappe à la garde de sa bergère et s'introduit dans le pré du moutier de Valcreux, la propriété des moines. Et c'est ainsi que Nanon fait la connaissance d'un jeune novice « Frère Emilien ». Ce jeune homme appartient à une famille noble, il raconte son histoire à Nanon.

  • Mes parents sont très riches ; mais nous sommes trois enfants, et, comme ils ne veulent pas diviser leur fortune, ils la gardent pour le fils aîné. Ma sœur et moi, nous n’aurons qu’une part une fois faite, pour entrer chacun dans un couvent. (extrait de : Nanon)

La rencontre entre les deux enfants va être plutôt bénéfique, ils vont devenir amis, se compléter en découvrant en chacun le positif que leur a inculquer leur milieu. Ainsi Nanon va apprendre à lire, Emilien va apprendre à donner un vrai sens à sa vie. Il va quitter le noviciat imposé par ses parents et se désengager de sa famille qui va de toute manière être disloquée par les bouleversements de la révolution française.

George Sand profite de ce roman pour expliquer la révolution Française vécue dans les campagnes françaises, elle donne son opinion sur l'église, l'aristocratie, et fait  aussi une violente critique de la commune et de la terreur.

Dans ce roman, George Sand dévoile ses idées, sa façon de penser, on peut voir à quel point elle était en avance sur son époque. J'ai moins aimé le style de ce livre qui se rapproche trop des romans régionalistes actuels.

Carte-postale-1.jpg

 


Chez George Sand6

Avec les beaux jours, n'hésitez pas à venir flaner dans le magnifique domaine de George Sand à Nohant.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Margotte 15/03/2011 10:11



Tu as visité le parc en question ???



Nina 15/03/2011 20:22



Et bien oui je suis aller à Nohant 2 fois et ces photos qont les miennes tu peux en voir d'autres en regardant mon article sur Nohant : http://de-page-en-page.over-blog.com/article-11862314.html


 



Anis 10/03/2011 20:04



Je n'ai jamais accroché avec Georges Sand. Je vais essayer de la relire dans le cadre du challenge femmes de lettres organisé par Céline pour le 19e siècle.



Nina 10/03/2011 20:35



Il y a des titres qui sont vraiment bien, par exemple "Pauline" et "Marianne". Et puis sa vie est tellement extraordinaire.  Une véritable féministe.



George 10/03/2011 12:59



je suis heureuse que tu aies choisi de parler de ce roman que j'aime bien. merci pour ta participation ! tu as fait un bel article !



Nina 10/03/2011 20:30



Merci et à bientôt pour la suite de challenge.



Mes auteurs favoris