Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 10:24

images.jpgcoeur_72.gif

Edité chez Robert laffont :2012 /339 pages

 

Déjà lu :

Le jeu de l'ange

L'ombre du vent

 

Les romans de Carloz Luis Zafon fleurissent sur les étals des librairies, ce qui veut dire qu'il a définitivement réglé les problèmes de droit avec ses éditeurs.

"Le jeu de l'ange", "L'ombre du vent" et "Le prisonnier du ciel" sont des romans qui s'entrecroisent dans l'univers littéraire du cimetière des livres oubliés. Ces livres peuvent être lus dans n'importe quel ordre. c'est ce que nous explique l'auteur au début du livre.

Il me semble pourtant que "Le prisonnier du ciel" est le 3ème tome de ce cycle. Il fait référence au passé des personnages principaux c'est à dire la famille Sempere et leur librairie, on reparle des écrivains Julian Carax et David Martin sans oublier Barcelone et le sublime cimetière des livres oubliés. 

Cette nouvelle aventure prend ses sources une nouvelle fois dans la librairie Sempere où un inquiétant personnage vient acheter un exemplaire du roman « le comte de Monté-Cristo ».

Ce roman va être le déclencheur de nouvelles aventures toujours étranges et mystérieuses teintées d'un style résolument gothique comme à chaque fois. Les drames du passé refont surface, ils ont pris leur source en  1939, dans les cachots de la prison de Montjuïc dont les tours dominent Barcelone, point de départ de cette aventure.

La littérature, les écrivains et le roman "Le Comte de Monté-Cristo" servent de fil conducteur à cette fascinante histoire. A la manière du roman de Dumas, c'est la vengeance et un secret révélé qui en sont les thèmes moteurs. Mais cette fois-ci l'auteur laisse le caractère fantastique de ses autres romans pour donner une touche plus politique à cette histoire. Cette descente aux enfers n'a rien d'irréelle, c'est le sordide décor de la prison de Montjuïc sous Franco. Zafon à sa manière rend hommage à tous les écrivains qui y ont croupi dans des conditions déplorables, sous la coupe de gardiens tortionnaires, sous principe que leurs écrits n'étaient pas conformes aux idées du régime en place.

Et pour tous celles et ceux qui n'ont pas oublié "l'ombre du vent",  l'écrivain maudit Julian Carax est toujours vivant  la preuve !! 

J'ai toujours su que je reviendrais un jour dans ces rues pour raconter l'histoire de l'homme qui avait perdu son âme et son nom dans les ombres de cette Barcelone immergée dans le trouble sommeil d'un temps de cendres et de silence. Ce sont des pages de feu écrites dans les tréfonds de la ville des maudits, des mots gravés dans la mémoire de celui qui est revenu d'entre les morts avec une promesse clouée en plein cœur et au prix d'une malédiction. Le rideau se lève, le public se tait et, avant que l'ombre qui plane sur son destin descende des cintres, un essaim d'esprits blancs entre en scène, la comédie aux lèvres, avec cette bienheureuse innocence de quelqu'un qui, croyant que le troisième acte est le dernier, vient nous narrer un conte de Noël sans  savoir qu'arrivé à la dernière page l'encre de son souffle t'entraînera lentement et inexorablement au cœur des ténèbres. (Julian Carax, le prisonnier du ciel. Éditions de la Lumière Paris 1992)

l-ombre-du-vent.jpgle-conte-de-monte-cristo.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

for more information 04/07/2014 14:16

From the review, it is quite clear that the book "The Prisoner of Heaven" has many things in common with Alexandre Dumas' "Counte of Monte Cristo" which is one of my favorites. I will read this one too and will share my opinion.

Loo 17/03/2013 19:09


C'est une excellente nouvelle que tu m'apprend là. Décidée à diminuer considérablement ma pal j'évite pas mal les librairies ces derniers temps. J'ai beaucoup aimé L'ombre du vent, je n'ai pas lu
l'autre et je suis bien contente qu'il n'y ai pas de sens pour la lecture. Merci.

Nina 25/03/2013 11:23



C'est ce que dit l'auteur en tout les cas. J'ai aussi aimé ce roman parce qu'il est plus simple que "le Jeu de l'ange", mais pour moi c'est "l'ombre du vent" le meilleur !!!



Le Monde de Sylvie 02/03/2013 11:01


La lecture de "L'ombre du vent" reste pour moi un moment inoubliable et j'ai vraiment hâte de retrouver les personnages de ce récit et bien entendu l'ambiance fantastique de cette histoire.

Nina 05/03/2013 11:49



Oui tu as raison "l'ombre du vent" reste le meilleur.....



Anis 21/02/2013 20:01


J'ai lu L'ombre du vent et je n'en ai plus aucun souvenir. Incroyable...

Nina 01/03/2013 22:05



Tu ne te souviens plus du cimetière des livres oubliés, de l'écrivain maudit Julian carax et de la librairie Sempere et bien ça alors !!!!!



DENIS 21/02/2013 12:46


je n'ai pas encore lu cet auteur et j'ai son premier tome à la maison, alors à lire donc..

Nina 01/03/2013 23:10



C'est très ambiance gothique, romanesque, étrange et fantastique et surtout il y a des livres, une librairie, un cimetière des livres oubliés, des écrivains maudits......



Mes auteurs favoris