Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 23:01

9782267020939.jpg

coeur_72.gif

 

Edition Christian Bourgois / 2010 : 343 pages 

Ce roman est un véritable délice de mots qui se mélangent, s'harmonisent les uns avec les autres pour nous offrir des pages de délicieuses préparations culinaires aux senteurs et aux goûts complexes, inconnus et bien étranges à nos papilles occidentales.

Maravan est Tamoul, il a fui le Sri Lanka pour la suisse allemande. Avec ses compatriotes réfugiés comme lui,  il vit la difficile existence des sans - papiers. Pour survivre, Maravan travaille comme commis dans un restaurant gastronomique. Les cuisiniers ont bien remarqué avec quelle habileté,  Maravan coupe les légumes et manie tous les instruments professionnels, quand ils lui demandent de les aider, mais ça ne les empêchent pas de le   traiter sans aucune considération. Pourtant, Ils seraient étonnés de voir Maravan une fois rentré chez lui s'adonner à sa passion, la cuisine. En effet, depuis sa petite enfance Maravan a été formé à l'art culinaire de son pays. Il est maintenant un véritable maître de la cuisine ayurvédique, qu'il veut adapter en parfait alchimiste à la cuisine moléculaire.

Andréa qui est serveuse dans le restaurant où il travaille, va s'apercevoir à ses dépens des incroyables connaissances culinaires de Maravan qui excelle dans le mariage des aliments et des épices au point de faire des recettes aphrodisiaques qui fonctionnent  à la perfection.  Andréa a l'idée de créer avec lui un concept un peu particulier : le love food qui va proposer des love dinners, une  nouvelle forme de thérapie pour des couples en  mal de libido.

Les règles du love food sont strictes. L’éducation religieuse de Maravan n’autorise pas de faire commerce du sexe. Pourtant le love food attise les convoitises et Maravan va se retrouver malgré lui dans un cercle infernal qui tourne autour du pouvoir, de l’argent et du sexe dans un monde où les intérêts politiques et financiers passent avant la lutte pour la paix. Les problèmes politiques au Sri Lanka permettent de gagner des sommes considérables à des hommes dont le seul but est de gagner de l’argent, malgré la crise économique qui s’est abattu sur le monde entier. De plus, Maravan est consterné par la violence de ces hommes qui sont capables d’envoyer des enfants au combat.  Mais comment lutter contre cette puissance abominable ?

Un cuisinier qui maîtrise l’art culinaire peut élaborer des recettes pour nourrir, pour guérir, pour aimer mais aussi…. pour tuer. C’est le terrible constat que l’on peut faire en lisant ce livre. 

Ce roman est un magnifique hommage à l'art culinaire orientale. Il nous donne envie de gouter les recettes dont on peut suivre l'élaboration page après page, mais c'est aussi un roman qui nous fait connaître la diaspora tamoule dont on parle très peu, et les problèmes des réfugiés Sri lankais.

epices

 

Si ça vous tente,

voici un extrait d'un menu proposé  par Maravan

les recettes sont à la fin du livre.

Le love menu

Mini-chappatis à l'essence de feuilles de curry,

de cannelle et d'hule de coco.

Cordons de haricots urad en deux consistances.

Ladies'-fingers-curry sur riz sali à la mousse d'ail

Curry de jeunes poulets sur sashtika

et sa mousse à la coriandre

Churaa varai sur son riz nivara à la mousse de menthe

Espuma gelé au safran et à la menthe,

avec ses terstures au safran

Petites chattes au poivre glacé, aux pois chiches et au gingembre

Phallus gelés au ghee et aux asperges

Esquimau au ghee de miel et de réglisse au safran et à la menthe.

 

Bon appétit !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sylire 23/01/2011 15:52



Je n'ai pas encore lu cet auteur, depuis le temps que j'en entends parler, il serait temps que je me décide !



Nina 31/01/2011 13:01



Il est bien mais si tu es comme moi avec une PAL pleine à craquer et bien je ne te dis pas qu'il faut absolument le lire, pourtant il est vraiment super  !!!!!



Fransoaz 23/01/2011 12:36



Je crois que ce roman est pour moi; j'adore le mélange de littérature et de gastronomie; et j'avais aimé "le diable de Milan" du même auteur.


je note aussi le titre proposé dans l'autre commentaire.


Bonne journée.



Nina 04/02/2011 13:15



Il faut que je lise ce roman "le diable de Milan" le titre est original. Moi aussi je vais lire le livre proposé par Anis.



Anis 23/01/2011 10:35



Dans le genre des romans gastronomiques, il faut absolument que tu lises Bazar Magyar de Viviane Chocas. C'est un éveil de tous les sens par les odeurs, les couleurset les odeurs.



Nina 21/02/2011 21:42



J'avais oublié de répondre à ce commentaire !! mais je l'avais lu et j'ai noté ce livre précieusement.



Mes auteurs favoris