Le charme des après-midi sans fin

Publié le par Nina

Blogoclub-copie-1.jpg

 

Blogoclub

 

Edition : Le serpent à plumes / 1998 : 295 pages

 

Dany Laferrière s’est servi de son stylo comme d’un pinceau pour nous raconter son pays avec une ribambelle de chapitres courts qui, comme des tableaux  font défiler des scènes de la vie haïtiennes. L’enfer est à Haïti on le sait tous, mais en lisant ce roman on apprend qu’il y a eu un autre Haïti peuplé de gens qui ont les mêmes préoccupations que celles de  n’importe quel autre pays malgré la pauvreté qui règne un peu partout.  

Avec ce bel hommage à sa grand-mère Da, Dany Laferrière nous promène dans sa ville Petit-Goâve en nous racontant son enfance, son adolescence et aussi  son pays à travers ses coutumes,  la vie quotidienne, le marché, la cuisine, l’éducation des enfants, le rôle de la famille.

Mon avis : Etonnant ce petit roman ! Des chapitres courts, un style clair et très imagé, des situations très cocasses, pour nous parler de ce pays et lui rendre hommage, mais j'avoue mettre un peu ennuyée en le lisant.

 

En attendant le billet de Sylire qui sera élogieux, voici celui de Cléanthe

 

  Carenage, Petit-Goave

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jean--philippe 10/08/2010 19:41



je te souhaite donc de très belles vacances Nina !! à bientot !!



Nina 17/08/2010 20:51



merci bonnes vacances à toi aussi et à bientôt.



l'or des chambres 08/08/2010 23:02



bonnes vacances Nina et à bientôt



Nina 17/08/2010 20:52



Merci et bonnes vacances à toi aussi et bonne lecture.



Denis 14/07/2010 09:35



il faudra persister dans la lecture de cet auteur car il est un immense écrivain



Nina 15/07/2010 23:17



Oui oui bien sur je suis d'accord c'est un excellent écrivain, mais c'est un genre que j'aime moins c'est tout.



clara 08/07/2010 12:00



Je m'attendais à  une langue riche en couleurs et je n'ai pas trouvée. Néanmoins, il s'agit d'une jolie découverte


 



Nina 09/07/2010 23:17



Oui c'est un auteur qui mérite d'être connu mais moi ce n'est pas mon genre littéraire, mais c'est un excellent auteur.



La librivore 04/07/2010 09:13



En tout cas, grâce aux lectures communes et autres challenges, on se crée une culture commune autour de certains livres et de certains auteurs. Sion, je crois que je n'aurais pas vraiment entendu
parler de celui-là.



Nina 04/07/2010 23:21



Oui c'est bien de "s'imposer" le mot est fort des lectures un peu différentes de ses choix personnelles, moi j'ai fait des réelles découvertes.