Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 18:30

 

images-copie-1.jpg

écrit et illustré par Brian Selznick

Bayard jeunesse : 533 pages / 2008

 

"L'invention de Hugo Cabret" est un  roman graphique qui est sorti discrètement en France en 2008. Ce gros livre a une conception originale, les dessins sont en noirs et blancs, on les dirait simplement  crayonnés. Ce roman fait 534 pages mais il n'y a que 182 pages qui sont consacrées au texte. Le reste est composé de dessins, photos et croquis.

Son auteur, Brian Selznick a reçu la médaille Caldecott qui est la plus haute distinction décernée aux Etats-Unis à un livre jeunesse illustré.

Hugo Cabret est un curieux garçon, il vit et travaille à la gare Montparnasse qui est un lieu bien particulier dans les années 30. Tout un tas de petits métiers, de commerces s'y côtoient au milieu de la foule des voyageurs.

4

 

Hugo Cabret vit seul, il est orphelin. L'horloger de la gare Montparnasse est son oncle, il a recueilli le jeune garçon afin que celui-ci travaille à sa place. Hugo a une existence de travaileur clandestin. Il doit  remonter, nettoyer et vérifier toutes les horloges sans être vu du surveillant de la gare, sinon on le conduira à l'orphelinat. Mais Hugo Cabret n'est pas le pauvre garçon que l'on croit. C'est un garçon qui porte en lui un secret et un rêve qu'il veut accomplir en hommage à son père.  C'est pour cela que l'on voit Hugo rôder près de la boutique du vendeur de jouets pour essayer de lui voler des mécanismes qui vont lui permettre de reconstituer l'automate que son père réparait avant de mourir dans l'incendie du musée où il travaillait.

2

 

3

Cet automate détient un secret et seule une mystérieuse clé en forme de coeur lui redonnera la vie pour délivrer son  message. En suivant Hugo Cabret dans cette gare, on fait un voyage dans un monde fascinant, celui d'une gare avant que la technologie ne remplace les hommes. On rencontre des personnages insolites, mon préféré est le bouquiniste qui laisse Hugo Cabret s'installer et lire à loisir les livres de sa librairie. Ces gigantesques étagères de livres sont une petite merveille !! 

 

1

Hugo Cabret va vivre une foule d'aventures avant de comprendre qu'il y a un lien entre l'automate  est le vendeur de jouets et ainsi découvrir une des plus fabuleuses histoires du cinéma. 

Mais qui est donc ce vieux vendeur de jouets ? Chut !! je ne dirais rien pour ne pas dévoiler le secret de ce livre....

5

Hugo Cabret est un livre qui parle de magie, de rêves et de passions. Tout ce qui donne à la vie son sens et  sa beauté.

Alors il est complètement normal que Martin Scorsese en découvrant ce livre que sa fille lisait, ait eu envie d'en faire un film....

Hugo-Cabret.jpg

L'évènement du salon du livre 2011 de Montreuil a été  la venue en personne de Brian Selznik. On doit à cet auteur américain l'hommage bien mérité au cinéaste français Georges Méliès qui grâce à ce livre et au film de Martin Scorsese est sorti de l'ombre. Il y a eu une projection en avant - première du film au cinéma Méliès à Montreuil. Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, un blog en relate tous les faits : ICI

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Joelle 23/01/2012 16:59


J'avais vraiment aimé ce livre à la fois original et magique :) Par contre, pour le film, je vais devoir attendre sa sortie en DVD !

Nina 23/01/2012 22:44



Le livre est magnifique mais le film sur grand écran est grandiose, dommage que tu ne puisses pas le voir.



l'or des chambres 05/01/2012 14:51


Il fait partie de ma PAL depuis novembre... Et il est dans la pile à "lire très vite" le seul problème c'est qu'il n'est pas le seul dans cette pile  Les illustrations sont vraiment belles, l'auteur a un vrai talent, c'est indéniable... Bonne semaine Nina

Nina 07/01/2012 21:57



C'est vrai que c'est un gros livre mais il se lit comme une BD, c'est à dire qu'il y a beaucoup d'illustrations et très peu de texte, donc il se lit en très peu de temps. J'ai adoré ce livre !!!



Anis 04/01/2012 20:56


Ma fille l'a vu au cinéma. Le livre est très beau. il me rappelle le graphisme de Jumanji qui est entièrement en noir et blanc. Les illustrateurs sont de vrais
artistes qui ne sont pas reconnus à leur juste valeur.

Nina 04/01/2012 21:44



J'ai vu le film moi aussi et j'ai envie d'en parler sur mon blog, j'ai la vague impression qu'il n'a pas eu le succès attendu. C'est vrai que Scorsese ce n'est pas Tim Burton ou Spielberg qui
font les films pour les enfants mais c'est le cinéaste qui fallait pour ce film car il est aussi pédagogique il raconte l'histoire du cinéma, le début des effets spéciaux avec Melliès et Martin
Scorsese a su le rendre magnifiquement. Les illustrateurs sont en effet des magiciens car si ils n'étaient pas là la littérature jeunesse serait vraiment moins attrayante.



Mes auteurs favoris