Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 22:39

 

ChallengeDragonFeu

Challenge Dragon 2012

organisé par la culture se partage

 

l-annulaire.jpg

Edité chez Actes Sud en collection Babel : 1999 / 94 pages

 

Informations biographiques :

OgawaYoko.jpg

Yôko Ogawa est née en 1962. Remarquée dès son premier roman, pour lequel elle obtient en 1988 le prix Kaien, sa renommée ne cesse de croître, et, en 1991, elle remporte le prestigieux prix Akutagawa pour La Grossesse.

Son univers obsédant, son écriture d'une exigence totale, d'une économie et d'une accuité remarquables, donnent à son œuvre déjà importante une place indéniable dans la littérature contemporaine.

Elle vit aujourd'hui avec sa famille dans la vieille cité marchande de Kurashiki et se consacre à l'écriture : Info extraite du site Shunkin.net consacré à la littérature japonaise.

 

L'annulaire est un titre que je ne connaissais pas du tout,  je l'ai découvert sur le stand de littérature japonaise du salon du livre. Yoko Ogawa ne faisait pas partie des invités japonais, mais cette écrivaine est connue et appréciée en France.

Le sujet de ce roman m'a fait beaucoup penser à un autre titre de cette auteure que j'avais beaucoup aimé : Le musée du silence.

Quelle étrange l'histoire que nous raconte cette jeune fille qui, après avoir perdu un morceau de son annulaire dans l'usine de fabrication de boissons rafraîchissantes où elle travaillait, devient  une assistante consciencieuse dans un laboratoire de spécimens.

Ce laboratoire de spécimens est, dans ce roman, un ancien foyer de jeunes filles transformé en établissement qui traite les restes d'objets ou de matières organiques pour que les gens en gardent une trace.(reste de champignons, cicatrice, musique, os de moineau...)

Ce laboratoire est plutôt étrange, il cache sûrement un mystère puisque la jeune fille n'a pas le droit de rentrer dans la salle où les spécimens sont fabriqués. Son patron est un homme énigmatique qui lui achète une paire d'escarpins noirs, qu'elle doit porter toute la journée et qui lui fait l'amour dans la baignoire de la salle de bain désaffectée qui servait à l'époque aux jeunes filles.

Des faits étranges comme la disparition d'anciennes employées rend l'ambiance de plus en plus glauque.

La personnalité de cet homme est très ambiguë et semble pourtant attirer la jeune fille dans ses filets.

Va-t'elle résister ?

Une jeune femme naïve et soumise, un homme trouble, deux vieilles dames qui sont des anciennes jeunes filles de la pension, un cireur de chaussures, un laboratoire qui fabriquent conservent des spécimens : voici tous les ingrédients pour créer une ambiance typiquement japonaise !!

Les auteurs japonais savent à la perfection décrire des ambiances, des univers complexes et en faire des romans au style très personnalisé.

Mois-des-japonaises

Le mois des japonaises organisé par Anis

Japon 2

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Leiloona 28/03/2012 06:50


Je me souviens encore avec délectation et effroi de cette intrigue ! 

Nina 06/04/2012 06:35



En effet il y a un coté effrayant dans cette effrayant....



Lili 27/03/2012 12:44


Je crois que je passerai celui là vu que "Le musée du silence" m'était personnellement tombé des mains ^^

Nina 28/03/2012 23:45



C'est vraiment une afffaire de goût cette littérature japonaise !!



Anis 26/03/2012 06:45


Une grande dame !

Nina 06/04/2012 06:36



Une écrivaine à la personnalité particulière.



Mes auteurs favoris