Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 21:43

Kafka sur le rivage

Editions Belfond et 10-18 : 2005 :  618 pages

 

Ce livre est un véritable évènement en France, il est sorti en 2005 et on parle encore beaucoup. J’ai donc eu envie de me plonger dans ces 618 pages. Ce roman m’a captivée, du coup je l’ai lu en 3 jours !! Par contre, je vais avoir beaucoup plus de mal à en parler, je crois qu’il faudrait que je le relise pour en découvrir toute la complexité, l’étrangeté. 

Très vite, l’auteur nous embarque dans une incroyable aventure à la frontière d’un monde inconnu, dont la porte a été mystérieusement ouverte par une étrange après midi, alors que des écoliers étaient en promenade avec leur institutrice. Les enfants se sont endormis tous en même temps, dans la forêt et se sont réveillés sans séquelles particulières, sauf Nakata, l’élève le plus doué de sa classe qui est devenu après cet étrange sommeil, un simple d’esprit. Mais que s’est t-il passé ce jour-là ? Les études n’ont rien révélées. Les années ont passées, on a archivé l’incident. Nakata est devenu un adulte solitaire qui se fait un peu d’argent de poche en ramenant les chats perdus à leur propriétaire. Nakata peut communiquer avec les chats, c’est son secret, il a cet étrange pouvoir depuis l’incident de la forêt.  En parallèle de cette histoire, le jeune Kafka Tamura s’enfuit pour échapper à la terrible prophétie que son père lui a annoncé. Des évènements d’une force, d’une violence incroyable ont bouleversé l’équilibre du monde, il faut le rétablir au plus vite, kafka et Nakata sont les êtres élus qui ont pour mission d’empêcher le monde de sombrer dans le chaos.

Ce roman initiatique aborde d’une façon très originale les mythes fondateurs, la philosophie, mais aussi le symbolisme de la forêt et de la solitude pour vaincre ses peurs et apprendre le dépassement de soi. Les livres et les références littéraires sont très présents dans ce roman, avec la bibliothèque, ils font partis des fondements de cette histoire.

Même les rencontres de hasard sont dues à des liens noués dans des vies antérieures : extrait de Kafka sur le rivage.

Mon avis : En lisant ce roman, je me suis demandée si Haruki Murakami n’a pas pensé à la  bombe  d’Hiroshima, ce drame effroyable qui a  déréglé la vie des japonais, pour imaginer son histoire, cet étrange phénomène qui a endormi les enfants et qui a laissé des séquelles dans le cerveau de Nakata.

 

C'est le troisième roman que je lis de cet auteur, je suis conquise par ses histoires, son style, son originalité.

J’ai lu : Le passage de la nuit et Au sud de la frontière , à l'ouest du soleil

kokeshi-nobana-01.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Luna 17/06/2011 10:57



Ce livre est vraiment unee très belle découverte pour moi : je ne m'attendais bien à tout sauf à ça !


Le fantastique se marie à merveille avec la poésie de l'écriture de Haruki Murakami !


Les personnages sont vraiment très étranges mais au final, je crois que n'importe quel lecteur fini par  s'attacher à eux...


Je ne regrette pas du tout cette lecture, au contraire !


 


Si ça t'interesse, je viens de publier mon avis sur ce livre sur mon blog...


Joli article, je reviendrais ;)


Bonne continuation !!



Nina 20/06/2011 19:40



Moi aussi je l'ai adoré, cette civilisation est fascinante, j'espère que les évènements de ces derniers mois ne vont pas empêcher le japon de vivre pleinement leur culture.



Fransoaz 27/11/2010 15:32



Haruki Murakami est un auteur que j'aime. Il faut un peu de temps pour entrer dans son écriture. Celui-ci est sans aucun doute mon préféré; j'aime les histoires qui s'y croisent et la dimension
fantastique du roman.



Nina 29/11/2010 20:22



Oui moi aussi j'ai adoré ce roman et cet auteur fait partie de mes préférés.



sylire 09/11/2010 21:25



J'avais adoré ce livre !



Nina 09/11/2010 22:24



On adore ce livre, ou on le déteste !!!!



denis 07/11/2010 17:32



j'aime aussi beuacoup cet auteur et je n'ai pas lu celui-ci qui fait référence à Kafka dans le titre


je verrais bien Hiroshima derrière un livre comme celui-ci



Nina 08/11/2010 22:16



Moi aussi je vois Hiroshima, mais c'est un point de vue que je n'ai pas vu évoquer...



**Fleur** 03/11/2010 19:16



J'avais beaucoup aimé aussi, c'est mon préféré pour le moment de Murakami



Nina 04/11/2010 21:59



Je crois que moi aussi même si j'ai beaucoup aimé les autres aussi.



Mes auteurs favoris