Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 23:28

Histoire-litteraire

Lecture commune avec Anis : blog "Littérama"

dans le cadre du thème :

Les femmes mènent l'enquête

Jane austen

 

Ecrit par Stéphanie Barron édité par Le Masque : 2007 : 398 pages

 

L'auteur :

Stéphanie Barron est américaine, c'est une personnalité plutôt originale. Elle est diplômée d'histoire européenne et spécialiste de l'histoire de la  France Napoléonienne. Elle ne passe pas sa thèse mais entre à la CIA comme stagiaire pour un an. Elle y reste quatre ans comme analyste à la cellule antiterroriste. Grande lectrice et admiratrice de l’œuvre de Jane Austen, elle  quitte la CIA pour se consacrer à l'écriture de sa série policière dont l'héroïne est Jane Austen.

Les ingrédients de ce roman policier permettent une lecture très dynamique de ce livre. Un bon dosage de suspense et d'intrigue mêlés à une page d'histoire intéressante, la guerre franco-britannique au Portugal en 1809, tient le lecteur en haleine. Ce roman fait partie d'une série dont l'héroïne est tout simplement Jane Austen qui devient sous la plume de Stéphanie Barron une femme dont la vie est pleine de surprises. Jane Austen est toujours écrivaine mais elle est aussi une femme aventureuse qui se transforme en une détective experte et pétillante d'intelligence pour résoudre des énigmes complexes.

L'histoire :

L' Angleterre en 1809 vit dans un climat politique explosif. Les conflits sont nombreux à cause d'une guerre franco-britannique au Portugal et des conflits religieux entre les églises anglicane et catholique qui dévastent le pays.  A cette époque, Jane Austen vit à Southampton avec sa mère, elle partage son temps entre l'écriture et sa famille. Pendant quelques jours, la jeune femme à la charge de ses neveux et c'est en se promenant avec eux dans les ruines de l'abbaye de Netley qu'elle rencontre un mystérieux personnage qui lui remet une lettre de son ami Lord Harold Trowbridge. Cet ami lui demande de l'aide pour déjouer un complot contre le royaume d'Angleterre. 

Le décor gothique de l'abbaye de Netley teinté de brouillard, apporte une touche de mystère et d'angoisse qui pimente l'aventure déjà très risquée pour Jane Austen. Elle va devoir déjouer un véritable coup d'état contre la couronne d'Angleterre. La  difficulté pour la jeune femme sera de comprendre qui complote contre qui ? On accuse la troublante veuve Sophia Challoner de conspirer contre l'Angleterre et d'être une amie de Bonaparte. Jane Austen est sensible au charme de cette femme avec qui elle tisse des liens d'amitié tout en la surveillant pour le compte de son ami Harold Trowbridge. Jane Austen va devoir user de toute son intelligence et sa finesse d'esprit pour garder une certaine neutralité face à ces deux personnages enigmatiques, que tout oppose, mais qui se sont autrefois aimés et qui apprécient chacun à leur manière Jane Austen. Lequel est un manipulateur, lequel dit la vérité. Ce n'est vraiment qu'à la fin de cette histoire très riche en  rebondissements que l'on découvre la triste vérité.

Mon humble avis !

Je conseille ce roman à tous les passionnés de Jane Austen parce que l'on y retrouve vraiment son univers et Stéphanie Barron fait de sérieux efforts pour adapter son style d'écriture à celui de Jane Austen et c'est pas mal réussi. Ceux qui aiment l'histoire sauront apprécier la qualité des références à des faits historiques qui ont réellement existé et les passionnés de romans policiers vont retrouver à travers ces pages tous les ingrédients d'un bon polar : suspense, meurtres, rebondissements, enquêtes......

Sans oublier l'analyse sociologique qui met l'accent sur la difficile condition féminine de cette époque.

Mon frère et moi  le suivirent aussitôt mais mon corset m'empêchait de reprendre mon souffle et je perdis rapidement du terrain.(...) Un sanglot me déchira la gorge mais, ignorant la douleur de mon corset trop serré, je courus comme si tous les chiens de l'enfer étaient à mes trousses. (extrait de la page 384)


index.jpg

Portrait de Jane Austen

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alice 19/11/2012 22:11


Je n'en suis pas encore à ce tome-ci, qui est le 7 ème si je ne m'abuse, mais tu me donnes très envie de me replonger dans cette série!

Nina 05/12/2012 18:51



Je ne suis pas du tout l'ordre de la série en fait c'est le 1er que je lis et j'ai vraiment beaucoup aimé.



Anis 09/11/2012 22:19


Tu es géniale comme d'habitude ! Je suis complètement d'accord pour cette lecture avec toi.

Nina 10/11/2012 22:55



Merci c'est vraiment un chouette compliment de ta part, je suis contente d'avoir lu ce livre pour cette lecture commune avec toi. Ce fut un beau moment de lecture pour mes vacances



Philisine Cave 09/11/2012 21:15


J'ai lu attentivement ton avis et celui d'Anis : indéniablement vous êtes convaincantes et je me laisserai bien tenter. Bises et merci.

Nina 10/11/2012 22:57



En effet c'est un bon roman qui s'adapte merveilleusement bien à l'ambiance du roman victorien, du policier et du roman historique. Je continuerai à lire des romans de cette série.



Margotte 09/11/2012 10:05


Oh que voilà un billet tentant !!!! J'avais déjà lu celui d'Anis à propos de ce livre et le tien vient confirmer mon envie de lire ce polar. Il est bien noté sur mon petit carnet ;-)

Nina 10/11/2012 22:58



Merci !! J'ai aimé ce roman qui a enthousiasmé mes premiers jours de vacances.....



DENIS 08/11/2012 11:36


tu donnes vraiment envie de lire ce livre avec tout ce qu'il représente : histoire, littérature essentiellement

Nina 08/11/2012 14:35



C'est un roman qui se lit comme un bon roman policier et pourtant c'est aussi un roman au style victorien. Une belle prouesse.



Mes auteurs favoris