Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 22:03

9782070360949

 

Edition Gallimard / 131 pages 

 

 "la Princesse de Clèves" est le roman le plus connu de Madame de La Fayette, on découvre "Histoire de la Princesse de Montpensier" grâce au film de Bertrand Tavernier qui a  eu la bonne idée de l'adapter au cinéma. La nouvelle est disponible pour cette occasion en collection Folio à 2 euros. La curiosité et l'envie de lire la nouvelle avant de voir le film sont facilement abordables, il faut en profiter.... 

Et surtout même ce petit roman qui ne coûte que de 2 euros, prenez le temps d'aller l'acheter dans une "vraie librairie" !

Cette histoire de princesse n'est pas remplie de paillettes, l'époque est plutôt rude pour  les belles qui vivent  à la fin du XVIème siècle sous le règne du roi Charles IX le fils de Catherine de Médicis et d'Henri II. La France est en pleine guerre civile, les catholiques se battent contre les huguenots, le pays est à feu et à sang. Les histoires d'amour pourraient embéllir la vie, mais là aussi, l'époque n'est pas clémente pour les amoureux.

Marie, la fille unique du marquis de Mézières est une riche héritière, elle est follement amoureuse du duc de Guise. A cette époque, l'avenir des filles est tout tracé, elles recoivent une éducation qui en fera des épouses soumises à leurs maris. La  jeune et belle Marie de Mézière ne va pas échapper à cette règle. Après des négociations complexes, le marquis de Mézières décide de marier sa fille au Prince de Montpensier.

Marie de Mézières devient sur ordre de son père « la princesse de Montpensier ». Cette histoire pourrait se terminer là, puisque cette jeune fille est obligée de se conformer au protocole imposé par son père, et c'est ce qu'elle compte faire. Mais la jeune épousée ignorait en se mariant, que ce n'est pas facile de vivre auprès d'un homme que l'on aime pas, alors que l'on ait éperdument amoureuse d'un autre. Pour compliquer la situation, cette belle princesse éveille les passions et ils sont quatre hommes à être fou amoureux  d'elle.

La jeune et naïve Marie occupait à son seul amour, le duc de Guise, va  éveiller malgré elle des jalousies  qui vont donner matière à des intrigues et des quiproquos, et cette histoire de princesse va bien mal se finir. 

Mon avis :

J'ai trouvé amusant de lire ce court roman écrit dans le français de l'époque. j'ai apprécié aussi le style assez direct, sans trop de fioriture que Madame de Lafayette emploie pour nous décrire la condition féminine des femmes de son époque en opposant le portrait de cette princesse qui donne de l'importance à l'esprit et désire  étudier  les textes  philosophiques,  et surtout qui décide de vivre sa passion amoureuse, alors que le carcan  social  est tellement lourd, qu'il faudra des siècles aux femmes pour s'en défaire.

Evidemment je suis allée voir le film !! j'en parlerais prochainement.....

Madame-de-Lafayette.jpg

Madame de Lafayette 1634 - 1693

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anis 02/04/2011 08:32



J'ai bien aimé ce livre qui donne un aperçu de la condition des femmes à l'époque. Elles étaient aimé pour leur beauté et leur vertu, c'est-à-dire leur capacité à se tenir , et étaient oubliées
aussi vite.



Nina 07/04/2011 18:41



En effet les femmes étaient considérés comme de bels objets vite démodés si elles étaient jolies et surtout elles devaient assurer la descendance. Il en a fallu du temps pour arriver à ce que
nous sommes et ce n'est pas gagner pour toutes les femmes du monde.....



Anis (La librivore) 28/11/2010 20:25



Oui, c'est très intéressant. Et cela donne envie de se pencher à nouveau sur ces textes.



Nina 29/11/2010 20:23



Tu as raison et puis les films aident à la faire, enfin si on aime lire le livre avant.



Joelle 24/11/2010 15:55



Je me suis rendue compte, en relisant Les liaisons dangereuses il y a quelques mois, que j'avais maintenant du mal à lire des livres écrits dans le style de l'époque ! Le film me tente bien mais
j'hésite encore pour ce petit livre (j'ai encore La princesse de Clèves dans ma PAL à lire avant !!!)



Nina 29/11/2010 20:21



Moi aussi ça m'a fait drôle de lire dans le français de l'époque mais de temps en temps c'est bien de se forcer.



DENIS 23/11/2010 20:19



c'est en effet l'occasion de lire ce beau texte


le film doit être très intéressant surtout sous la "baguette" de Tavernier



Nina 29/11/2010 20:18



Oui et moi j'ai bien aimé.....



Gwenaelle 23/11/2010 11:42



Une bonne idée de sortir le texte en même temps que le film... Merci pour l'info!



Nina 29/11/2010 20:17



Les adaptations permettent de lire ou relire les romans, je trouve que c'est bien.



Mes auteurs favoris