Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 09:44

Kaos sur la toile

coeur_72.gifécrit par Kristin Marja Baldursdottir édité aux éditions Gaïa / 2011 : 636 pages

traduit de l'islandais par Henry Kiljan Albansson

 

Karitas sans tireSuite de : Karitas sans titre, mon article ICI

 

Karitas sans titre est un roman de 508 pages et Chaos sur la toile de 636 pages, cela fait donc 1144 pages au total !!

Il est évident que si vous n'aimez pas les sagas nordiques et les pavés, il vaut mieux vous s'abstenir, mais pour les autres,  vous pouvez vous plonger sans problème dans cette saga qui est d'une très grande qualité littéraire, même si on peut noter parfois quelques erreurs de traduction. 

"Chaos sur la toile" continue de nous conter l'histoire de Karitas et de son combat pour vivre son unique passion : la peinture. 

Dans ce deuxième volet, la personnalité de Karitas s'affirme, elle montre sa détermination à gagner son indépendance pour pouvoir  vivre enfin de son art. Elle voyage, fait des rencontres artistiques et culturelles. Toutes ces expériences nouvelles,  vont affirmer sa  personnalité.

Karitas désire s'éloigner de ses obligations familiales pour travailler sa peinture. Elle se heurte aux remarques de son mari qui lui explique que si lui, ses longues absences du foyer sont justifiées par le fait qu'il travaille pour subvenir aux besoins de leur famille, elle ce n'est pas le cas. C'est en analysant les attitudes et les réflexions de son mari et de son entourage que karitas va réfléchir à la différence de comportement des hommes et des femmes dans la vie quotidienne, et de la hiérarchisation des tâches et des métiers. Ce sera son leitmotiv  tout au long de ce roman. Par exemple, pourquoi serait-il plus noble de gagner sa vie à l'extérieur de la maison ? Pourquoi le travail domestique est-il déconsidéré et de plus réservé uniquement aux femmes ? Pourquoi les  femmes n'ont plus de crédiblilité en dehors de leur maison ?

Le combat de karitas tout au long de ce livre est la revendication du droit de chacun à vivre « sa vie ». Karitas mène une bataille quotidienne contre les mentalités. Mais souvent elle constate que ce sont les femmes qui s'opposent le plus à sa différence. Les femmes sont violentes avec leurs semblables et préfèrent préserver celles qui ne veulent pas sortir des rôles qui leur sont attribués.

Ce roman  analyse très finement les comportements humains et dresse un inventaire de tout ce qui emprisonne les hommes et les femmes au quotidien : les préjugés, la jalousie, la peur, l'ignorance, la méchanceté, la lâcheté.....

Karitas a choisi de vivre librement, elle a malgré tout conscience qu'elle ne pourra jamais l'être vraiment parce qu'elle sait l'importance de faire partie d'une famille, de recevoir une éducation et de transmettre des valeurs. Sa personnalité hors du commun permettra aux personnes qui l'entourent de retrouver un équilibre perdu, parce que Karitas tout au long de sa vie à un profond respect pour les autres. Elle ne perdra jamais espoir et continuera de vivre selon ses désirs et sa passion. Elle terminera sa vie libre et en paix avec elle-même à presque cent ans.

Karitas est un très beau portrait d'une femme artiste et profondément féministe. 

Cette histoire familiale se situe dans la lignée des sagas nordiques qui présentent des portraits de femmes à la personnalité haute en couleur et au tempérament hors du commun comme dans le roman : Cent ans de Herbjorg Wassmo 

Kristin-marja-Baldursdottir.jpg

Kristín Marja Baldursdóttir est de nationalité islandaise, elle est née en 1949. Elle est l'auteur de 4 romans, d’un recueil de nouvelles et d’une biographie, elle est l’une des grands auteurs islandais d’aujourd’hui.
Karitas, Sans titre est son premier roman traduit en français.

Extrait d'in interview du 23 novembre 2008
Propos recueillis par Claudine Despax et Aurore Guilhamet

Kristín Marja Baldursdóttir. Femme. Mère. Mais écrivain, artiste avant tout. L’une des rares islandaises à être publiée en France. Et même en Islande.

Son livre Karitas, Sans Titre sert de sonnette d’alarme. L’Islande, autrefois pays précurseur en matière de droit des femmes, est entrain de s’endormir. Et Kristín Marja veut que les Islandaises se réveillent. Avant qu’il ne soit trop tard

Votre livre est un message pour ces femmes ?

Kristín Marja Baldursdóttir : Elles ne sont pas assez indépendantes. Elles l’étaient mais sont restées en arrière. Donc je voulais raconter cette histoire sur une femme qui se bat pour ses rêves. J’ai choisi une artiste parce que j’aime mettre les images en parole. Et parce qu’elle aurait à vivre cette solitude si dure à vivre d’être une artiste dans une société ou les femmes doivent juste être des mères et des femmes au foyer.

Si vous voulez lire en entier cet article très intéressant c'est ICI

Partager cet article

Repost 0

commentaires

clovis simard 26/10/2012 13:46


Voir Blog(fermaton.over-blog.com)No.8 - THÉORÈME MOISSON. - Une Histoire du Chaos.

Nina 02/11/2012 22:12



Merci pour l'info.....



Liliba 20/05/2012 10:51


J'ai autrefois adoré les pavés, mais maintenant ils me découragent... certainement dommage car je passe à coté de livres superbes...

Nina 20/05/2012 21:13



J'aime les pavés, ils me fascinent !!  mais c'est vrai qu'il faut vraiment avoir un peu de temps pour les lire parce qu'il ne faut pas laisser trainer sa lecture sinon on perd le fil. J'en
lis beaucoup en vacances.



jerry ox 10/05/2012 07:04


Bonjour Nina ! En ce moment , non car je m'occupe de la "promotion" de mon CD "Pauvres Terriens" disponible depuis septembre en faisant des petits spectacles musicaux . Je m'y remettrais d'ici un
an . Belle journée à toi !

Nina 15/05/2012 21:25



Et bien je vois que tes projets progressent, je suis très contente pour toi.



jean-philippe 09/05/2012 18:28


Bonsoir Nina ! Je ne sais si j'aimerai lire les  sagas nordiques et les pavés de plus de 500 pages (il m'est arrivé de me régaler bien souvent avec de longs pavés ) . Mais l'histoire
d'une femme qui se bat pour ses reves , voilà qui me plait !! Merci pour ce conseil de lecture ! Que ta soirée soit Belle , Nina !

Nina 09/05/2012 22:53



Merci Jean-Philippe j'espère que tu es toujours en pleine composition musicale....



clara 09/05/2012 08:17


J'avais adoré cent ans donc je suis très tentée !

Nina 09/05/2012 22:50



Tu peux c'est un peu de la même veine, cette Karitas est une personnalité qui nous fait féfléchir à nos vies de femmes.



Mes auteurs favoris