Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 22:45


Edition Gallimard - Collection Folio policier : 221 pages

Ce roman policier nous ramène quelques années en arrière, pendant la période où le  bloc soviétique prend l’eau de toute part  et où l’on assiste médusé à la fin d’un  règne de silence et d’oppression. On se souvient que la Tchécoslovaquie avait fait une  révolution de velours, mais Didier Daeninckx nous en fait  un autre portrait beaucoup moins lisse.  

François Novacek est un ancien journaliste d’investigation  devenu détective privé, il  enquête à Prague sur la disparition mystérieuse de Frédéric Doline, le compagnon de son amie Nina. Ses recherches vont  le mener au cœur d’une ville qui cherche  à éliminer où bien à cacher les traces de la dictature soviétique.

Comment  Fréderic Doline, un écrivain de seconde zone en France devient-il  du jour au lendemain un écrivain riche et reconnu  en Tchécoslovaquie ? Pourquoi la mystérieuse « association tchécoslovaque des écrivains du mystère » dont il était adhérent n’a aucune trace de lui ? Et pourquoi les livres de Frédéric Doline sont absents des rayons des librairies pragoises ? 
François Novacek va peu à peu remonter et infiltrer la souricière où Frédéric Doline a été attiré, manipulé puis assassiné. Mais il va aussi retrouver  le  passé de son père qui s’est enfui de Tchécoslovaquie au tout début de 1953.

Didier  Daeninckx a écrit ce livre en 1994, on n’avait moins de recul que maintenant pour analyser cette période de l’histoire, pourtant il avait déjà  un regard très juste sur  cet univers postsoviétique complexe,  glauque et  angoissant. J’ai beaucoup aimé aussi  l’intelligence et  l’humour  de son détective privé qui nous emmène tranquillement vers le dénouement de l’enquête.  

J'ai eu la chance de rencontré Didier Daeninckx au salon du livre à Limoges. J'ai aimé la dédicace qu'il m'a écrite, elle en relation avec le roman :
Ce roman sur une Europe qui digère tant bien que mal son passé. Didier Daeninckx.


On peut lire dans le livre et en 4ème de couverture : Ecrivain engagé, Didier Daeninckx a écrit une quarantaine de romans et recueils de nouvelles - dont "la mort n'oublie personne", "Métropolis", "Zapping", ou "Mort au premier tour" : qui sont tous des chefs d'oeuvre.
Et bien il nous reste plus qu'à les lire !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sylire 25/04/2009 17:29

Je lis peu de policiers mais je retiens son nom. J'aime les policiers qui ont une dimension historique ou culturelle.

Nina 26/04/2009 00:08



Celui-ci est consacré à une page d'histoire récente.



Karine:) 25/04/2009 15:03

Je crois que c'est la première fois qu'on réussit à me tenter avec un roman de cet auteur...  le thème me plaît alors pourquoi pas!

Nina 25/04/2009 23:57



Daeninkx est un auteur reconnu de la littérature policière, mais c'est un auteur engagé, donc ces sujets sont toujours un peu complexes.



Mes auteurs favoris