Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 22:50
Einar Màr Gudmundsson
Edition Gaïa - 248 pages
traduit de l'islandais par Eric Boury

Ce roman a un titre et une couverture qui attirent le regard et m'a donnée envie de le lire !
Malheureusement on ne peut pas nier l’importance de la 1ère de couverture dans le choix d’un livre.

En contrepartie, j’ai eu  un peu de mal à rentrer dans ce livre !
L’ambiance un peu étrange, et une écriture très « typée » m’ont un peu déroutée. En lisant ce livre on se sent un peu étranger, un peu comme un  touriste qui débarque et qui n’a pas toutes les clés pour comprendre ce qu’il voit et ce qu’il entend !!

Des le début du roman, la pluie et l'orage donnent un ton un peu apocalyptique à cette histoire « au moment où le tonnerre et les éclairs explosent au-dessus de la ville obscure blottie dans le soir, on dirait que dans les airs retentit un concert d’innombrables instruments électriques ».

Alors que ce passe t-il dans cette "ville obscure" sous ce déluge de pluie ? Et bien pas grand-chose en fait ! Et c’est pour cela que les gens de cette ville transforment  leur quotidien en se racontant des histoires, et c’est peut-être là toute la magie du livre.

En effet de la magie il y a en partout : dans les paroles du sellier qui raconte des contes un peu abracadabrants aux pêcheurs, chez le pasteur qui veut éduquer ses ouailles, mais aussi dans le ciel car on peut y voir des chariots de feu tirés par des sirènes, on croise aussi des nains, des oiseaux géants, des bateaux-fantômes.
En fait, je me suis laissée prendre au jeu de l'auteur qui nous emmène dans son univers fantastique et un peu inquiétant.  

Ce livre m'a un peu fait penser aux livres de Jorn Riel.  la même façon de raconter des histoires de vies mêlées d'un peu de surnaturel et de beaucoup d'humour. 

Je pense que cet auteur est à lire avant de partir en Islande, ces livre peuvent être un bon complément à un guide de voyage, pour mieux comprendre l'esprit islandais.  

Pour tous ceux et celles qui veulent en savoir plus sur la littérature islandaise : le site du traducteur de ce livre Eric Boury est vraiment intéressant.
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Soie 25/03/2009 09:18

J'aime bien la couverture, la photo est jolie et le titre très poétique.Je note le titre car je ne connais pas du tout la littérature islandaise.Je vais aller voir le site d'Eric Boury.

Nina 26/03/2009 23:28


C'est vraiment une très belle couverture, et un livre original. 


nina de zio peppino 24/03/2009 12:01

Parfois les livres nous attirent par leur couverture, la critique des médias, le "bouche à oreille". Parfois c'est la déception.

Nina 26/03/2009 23:33


Et oui parce l'apparence c'est un peu superficiel !!!


Florinette 24/03/2009 09:19

Un univers fantastique et une pincée de surnaturel, ce livre devrait me plaire, comme sa couverture et son titre d'ailleurs ! ;-)

Nina 26/03/2009 23:34


J'espère qu'il va te plaire, c'est un univers particulier mais envoutant.


la Pyrénéenne 23/03/2009 08:46

Pas vraiment tentée par au final mais je suis d' accord avec toi , le titre et la couv sont très attirants !

Nina 26/03/2009 23:50


J'avoue que c'est un roman particulier....


Dominique 23/03/2009 07:28

J'ai fait connaissance de votre blog il y a peu, je suis intriguée par ce livre et son auteur  merci pour le lien du blog sur la littérature islandaise c'est attirant car peu connu

Nina 29/03/2009 22:04


Merci et à bientôt.


Mes auteurs favoris