Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 23:00


                                                                                                              Edition Lattès - 2007

Delphine De Vigan a obtenu le prix des libraires 2008 pour ce roman.

Lou est une adolescente surdouée, le lycée  est un univers un peu difficile pour une jeune fille de 13 ans,  elle vit  sa différence avec les autres élèves comme une forme d’exclusion :

« … dans ma nouvelle classe les élèves m’appellent le cerveau, ils m’ignorent ou me fuient, comme si j’avais une maladie contagieuse, mais au fond je sais que c’est moi qui n’arrive pas à leur parler, à rire avec eux je me tiens à l’écart…(Extrait de « No et moi » p.31).

Lou  ne veut surtout pas se faire remarquer alors quand arrive le moment de choisir le thème de son exposé, elle est tellement paniquée par ce type d’exercice, qu’elle va donner sans trop réfléchir un sujet plutôt difficile à traiter : les sans-abris. Elle ne sait pas encore qu’elle va vivre une véritable aventure humaine qui va lui ouvrir les yeux sur la dureté du monde et la faire grandir. 

Selon les estimations, il y a encore 200 000 et 300 000 personnes sans domicile fixe, 40% sont des femmes, le chiffre est en augmentation constante. Et parmi les SDF âgés de 16 à 18 ans la proportion des femmes atteint 70 % (Extrait de « No et moi » p.36).

A la gare d’Austerlitz, une jeune SDF aborde Lou, c’est No avec son  visage déjà marqué, ses vêtements sales et ses silences. Pourtant les deux  jeunes filles arrivent peu à peu à communiquer  et  No cette écorchée vive, qui cache son manque d’amour derrière ses allures de rebelle va être touchée par la personnalité de la petite Lou. Lou va se lancer dans un grand projet : aider No à reprendre une vie normale.

Moi je m’en fous pas mal qu’il y ait plusieurs mondes dans le même monde et qu’il faille rester dans le sien. Je ne veux pas que mon monde soit un sous-ensemble A qui ne possède aucune intersection avec d’autres (B, C ou D), que mon monde soit une patate étanche tracée sur une ardoise, un ensemble vide (Extrait de  « No et moi » p. 87).

Ce roman n’est pas un conte de fée.  Le personnage « No » incarne un quotidien presque banal parce qu’on le voit chaque jour dans les rues mais  nous en avons tous très peur, il s’appelle : le chômage, l’errance,  la solitude….. Nous sommes donc tous concernés par les problèmes de No. L’auteur s’est aussi appuyé sur un terrible constat : il est pratiquement impossible de changer « de monde ».

Le livre se termine donc de la même manière que la société traite ses exclus.

Un roman à lire absolument même par des adolescents.  

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ijooj 03/10/2017 19:10

nul

Nina 03/10/2017 22:51

Et ?? !!!

Anjelica 23/10/2009 00:13


j'ai beaucoup aimé cette lecture et ma fille l'a lue également. Le constat est navrant malheureusement !


Nina 29/10/2009 08:30



Oui c'est navant et ça ne changera pas beaucoup même si on doit être positif malgré tout......



Géraldine 23/03/2009 21:42

Je pense que je vais être amené très bientôt à lire ce livre. En effet, il me semble qu'il est sorti en poche et fait partie de la sélection pour le Prix des lecteurs Livres de POche 2009, dont je suis jury !

Nina 26/03/2009 23:40



J'ai adoré ce livre , j'espère qu'elle va gagner !



Joelle 09/11/2008 13:46

Il avait effectivement beaucoup plu parmi les ados que j'ai eu l'occasion de rencontrer. De mon côté, je l'aurais peut-être préféré un peu plus fouillé !

Nina 09/11/2008 22:03


Oui il plait beacoup aux ados, je trouve que ce roman est assez fouillé pour nous laisser tout le loisir d'y réfléchir ensuite.


Brize 22/09/2008 20:28

Je ne connaissais pas ce livre et je le note. Pas de problème pour le lire car je viens de vérifier et il est au catalogue de ma bibliothèque. Il pourra aussi intéresser ma fille de 13 ans.Au fait, Nina, si tu repasses à Paris, fais-moi signe !

Nina 22/09/2008 23:13


Je pense que les adolescents peuvent lire ce livre, tu me diras ce que ta fille en pense si bien sur elle veut le lire... Bien sur que je passerais te ferais signe mais pour le moment ce n'est pas
le cas et c'est bien dommage !!!


Mes auteurs favoris