Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 00:20
Le club de lecture présente


Gallimard : collection Folio - 246 pages 


Le livre « Pauline » a été écrit en 1838, c’est un des premiers romans d’Alexandre Dumas. Ce roman populaire aborde les thèmes du roman gothique : Le noir,  la nuit, le mystère, amour impossible, héroïne mystérieuse…...  

 

Une mystérieuse femme voilée dans une calèche accompagnée de  son amoureux transi qui veut la sauver des griffes  de son mari. Un château isolé avec des passages secrets, des meurtres inexpliqués, une abbaye en ruine. Voilà les principaux ingrédients qui font de Pauline une héroïne typique de l’esprit romanesque du 19 ème siècle.

 

Alfred de Nerval aime Pauline qu’il a sauvée alors qu’elle était  enterrée vivante dans une abbaye abandonnée. Elle lui raconte sa tragique histoire, son mariage avec le comte, la découverte du  passage souterrain dans le château, la mise en scène de sa mort pour éviter que le terrible secret soit dévoilé, et puis sa seconde mort celle-ci sociale puisque qu’elle est morte pour la société.

 

Les femmes de la société du XIXème sont vouées corps et âmes à leurs maris, elles n’ont pas de vie sociale propre. Alexandre Dumas  a voulu donner un peu de liberté d’agir au personnage de Pauline en la faisant désobéir aux ordres de son mari mais cette désobéissance ne la conduira pas vers la liberté, elle sert l'intrigue du roman mais pas Pauline, sa liberté d'agir la conduira à la mort.  
Heureusement il y avait George Sand pour écrire et vivre sans se soucier des carcans de la société de l'époque !!  
j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à lire ce roman qui est construit comme un  thriller mais à la mode romantique !

Si vous voulez lire une analyse très documentée il y a celle de Lou et celle de Florinette !

Partager cet article

Repost 0
Published by Nina - dans Blogoclub
commenter cet article

commentaires

Joelle 09/06/2008 01:04

De mon côté, je ne l'ai pas vraiment vu comme un thriller vu qu'on sait le destin de Pauline dès le départ ;)

Nina 25/06/2008 23:30


Mais quand même il y a une ambiance un peu glauque c'est un thriller 19ème alors !!!


sylvie 13/05/2008 14:24

incroyable le nombre de posts sur ce livre dans la blogobulle!!Ce club des blogueuses est vraiment très dynamique!Bravo pour ton joli billet!

Nina 16/05/2008 21:18


Merci et c'est vrai que le club des blogueuses nous permet de lire hors des sentiers battus !!


Georges F. 08/05/2008 17:08

" Une mystérieuse femme voilée dans une calèche, accompagnée de son amoureux transi qui veut la sauver des griffes de son mari. Un château isolé avec des passages secrets, des meurtres inexpliqués, une abbaye en ruines".C'est trop beau. Avec un pitch pareil, je ne vais certainement pas lire ce livre, je risquerais de me faire influencer. Je vais écrire un roman qui vous devra beaucoup. A Alexandre Dumas aussi, un peu. Merci à l'une et à l'autre. 

Nina 16/05/2008 21:22


Merci et bon courage pour la création de ce futur livre !!


sylire 05/05/2008 21:29

Les femmes de l'époque n'avaient pas le beau rôle et nous semblent un peu cruches aujourd'hui. Tu as raison de souligner que certaines se démarquaient du lot !

Nina 06/05/2008 22:46


Oui j'ai bien aimé que Pauline est fait acte de désobéissance !!


Lou 02/05/2008 18:33

merci pour ton passage sur mon blog et pour le lien :)quant aux classiques, si je lis bientôt le Mérimée je pourrai peut-être te le suggérer si j'ai aimé.

Nina 06/05/2008 22:45


Je vbeux bien ca rj'aime beaucoup Mérimée.


Mes auteurs favoris