Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : De page en page
  • : De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog !

 

index

Bonne rentrée littéraire à tous !

Rechercher

Je lis avec Babelio

masse critique

 

images.jpg

Archives

Je lis avec les éditions de L'Aube

colette.jpg

 

pianiste-afgan.jpg

 

Le site des éditions de L'Aube ICI

9 octobre 2007 2 09 /10 /octobre /2007 00:00

Le Maître de la Tour-du-Pin
Jan Laurens Siesling
Edition : Le temps qu'il fait -
148 pages

arton2268.jpg

Le peintre du triptyque de le Tour-du-Pin est un anonyme, Cependant il habite une tradition locale, vieille de quatre siècles : « Un peintre du Nord, revenant sur la route des Alpes, ayant reçu des soins à l’hospice de la Tour-du-Pin il fit, reconnaissant, un retable avec le Christ mort »

Sous sa plume, Jan Laurens Siesling  a eu envie de lui donner vie. Il nous raconte l’histoire d’un peintre dans ce XVIe siècle ou l'art et la religion sont étroitement liés. Cette histoire pourrait être celui de l’artiste anonyme de la Tour-du-Pin.


L'hiver 1539 est terrible, un couple arrivent frigorifiés dans une bourgade des Alpes "La Tour-du-pin ". Ils sont soignés, nourris et hébergés par les sœurs de l’hospice.

Pour les remercier,  cet homme qui est peintre  propose de réaliser un triptyque pour l’église.  Les sœurs sont enchantées par cette proposition et demandent  à l’évêque l’autorisation de réaliser une telle œuvre. Cet homme d’église est bon mais il s'avère méfiant, il veut d’abord savoir qui est cet homme et quelle est sa formation, il veut  que le peintre explicite son apprentissage et son expérience de Maitre d’atelier avant de prendre sa décision.

Le peintre rédige donc sa biographie et nous le suivons pas à pas dans les différents ateliers où il apprend son métier,  les pays qu’il visite pour parfaire son art et les rencontres qu’il fait avec les grands artistes de cette époque : Michel-Ange, Titien….

L’auteur nous raconte admirablement bien cette histoire, son style épuré nous rend bien l’ambiance de ce XVIe siècle ou l’art et la création sont très surveillés par une Guilde qui en régit les codes et les statuts. L’auteur imagine une fin qui peut expliquer la fuite de ce peintre loin du village et de son œuvre en oubliant de la  signer.

Un très beau livre qui me donne envie de lire d’autres livres de cet auteur 


POUR REALISER CE LIVRE IL A FALLU CES TROIS RENCONTRES :  un beau triptyque !!

D'abord il a fallu l'existence de ce : 

mystérieux  triptyque réalisé dans une bourgade du Dauphiné "de la Tour du Pin" au carrefour des routes des Alpes, de l'Italie. 
1317triptyque5.jpg




 

Cette œuvre du XVIe siècle est monumentale, elle est classée comme monument historique depuis 1904. Mais il n'y a pas que ses dimensions inhabituelles qui ont suscité l’intérêt passionné chez un grand nombre d’érudits locaux ce sont aussi les légendes et les mystères qui ont auréolés ce triptyque et qui ont rendu cette œuvre particulièrement intéressante.
L'auteur de ce triptyque est inconnu, mais la tradition rapporte qu'un peintre itinérant l'offrit à la Tour du Pin "en remerciements des bons soins reçus à l'hôpital des pèlerins".


Il a fallu aussi un écrivain passionné par l'art :



Jan Laurens Siesling est néerlandais de naissance et de langue maternelle, il  est Historien d'art de formation. Ancien professeur à l'université libre d'Amsterdam, il se marie et s'installe en France, à 27 ans, en 1978, pour être écrivain. Le jour fait des conférences, voyage et accompagne des voyageurs. La nuit il écrit. Des romans, nouvelles, poésies. Aussi des ouvrages d'histoire de l'art. Principalement en langue française. En 2001, Jan-Laurens Siesling a traduit des poètes français et hollandais pour la revue "Le Foudulire international" (Rotterdam). J.-L.S.


Il a fallu aussi une maison d'édition qui aime les livres originaux :

Le temps qu'il fait est une vraie prouesse éditoriale pour notre époque,  il faut donc les encourager à éditer des livres loin des lois du marché.

"L’AMOUR DES LIVRES, comme l’amour tout court, se passe aisément d’explications.
Je suis devenu éditeur poussé par ce seul élan. Ma conception de ce métier prestigieux se précise d’année en année, dans les limites où me contraignent mon manque de moyens, les lois du marché, et ce qu’il est convenu d’appeler la crise de l’édition. Ma pratique éditoriale se nourrit de nombreux arguments — en vérité bien plus que je n’en peux concevoir moi-même — lesquels, bien que parfaitement fondés et quotidiennement présents à mon esprit, n’interviennent qu’assez peu (peut-être pas du tout) dans mes choix. Mon seul critère de choix c’est mon goût, et chaque livre est une histoire. Mes projets m’échappent et me rattrapent; je ne sais pas choisir entre le tout et la partie, hésitant entre le désir de construire et le plaisir de publier"……… 
Georges Monti
1985

Si vous pouvez lire un autre avis chez Gachucha

Partager cet article

Repost 0

commentaires

FALLOT MARIE FRANCE 24/08/2009 19:29

j'ai lu ce livre superbe et si attachant pour les passionés d'art, il ya de la magie dans la rencontre de ce tryptique, de cet écrivain et de cet éditeur, une histoire comme on les aime.

Nina 25/08/2009 23:41


J'ai vraiment adoré ce roman et je suis contente de voir qu'il a autant de succés, malgré la discrétion à la parution.


Joelle 25/11/2007 18:17

C'est beau de voir une telle aventure se clôturer par la sortie du livre et de voir que celui-ci est apprécié :)

Nina 25/11/2007 20:45

C'est un très beau livre, dans un registre un peu classique, je lui aurais bien donné un prix à celui-là !!!

VéroniqueRaffin 04/11/2007 17:08

le club de lecture qui se reunit dans ma bib  rurale m'a demandé de mettre les livres en rapport avec la peinture j'ai fait un article sur mon blog biblavardac.blogspot.com avec ceux que j'avais à la bibJéspère te donner des idées je trouve genial que tu ais le tps de mettre des détails sur les musées et les peintres

Nina 04/11/2007 20:57

Merci de ta visite, entre bibliothécaires on se comprend !!!

papillon 02/11/2007 19:00

J'ai lu ce livre il y a plusieurs années déjà, grâce à une série de hasards parce que "Le emps qu'il fait" n'est pas très bien distribué. Ils ont plein de problèmes en ce moment et j'espère qu'ils arriveront à les surmonter...

Nina 03/11/2007 11:39

Je ne savais pas que la maison d'édition était en difficulté, moi aussi j'espère qu'il vont tenir le coup...

Naniela 24/10/2007 10:55

Voilà un livre qui devrait me plaire énormément. Je le note!

Nina 09/04/2008 22:02


Tu as raison il est vraiment original


Mes auteurs favoris